Citoyenneté et intégration dans l'union européenne

1568 mots 7 pages
ECJS

Citoyenneté et intégration dans l’Union Européenne

[pic]

sujet:
L’aspect de nation et la citoyenneté européenne

SOMMAIRE

Introduction.

I. Peut on parler de citoyenneté européenne ? p3

A) Les origines : p3 a) Union Européenne. p3 b) Traité de Maastricht. p3

B) Les droits du citoyen. p4

C) Citoyenneté incomplète et non autonome. p4

D) Doit-elle se substituer ou se superposer à la citoyenneté nationale ? notre avis. p4

II. Etat nation ou supranationalité p5

A) Définitions : p5 a) Europe des nations. p5 b) Europe supranationale. p5

B) Avis des partis politiques. p5 a) Les marxistes (communistes.) p5 b) Les fédéralistes européens. p5 c) Les souverainistes. p6 d) Charles de Gaulle. p6

Conclusion. p6

Sources. p7

Introduction

Elle est définie par le traité de Maastricht en 1992 qui est le traité constitutif de l'Union européenne. Il affirme les objectifs de l'Union, définit les trois « piliers » (CECA Communauté Européenne du charbon et de l’acier, crée en 1951, CEE Communauté Economique Européenne, crée en 1957 par le Traité de Rome, et UE Union Européenne) de son action et donne un cadre institutionnel au Conseil européen ainsi qu'à la procédure de coopération renforcée et précisée par celui d’Amsterdam en 1997.

La citoyenneté européenne désigne une relation étroite entre le citoyen et l’union européenne caractérisée par des droits, des devoirs et la participation à la vie politique. Elle renforce le sentiment d’appartenance à l’union dans le respect de chaque identité nationale. Est citoyen dans l’union européenne, toute personne ayant la nationalité d’un état membre. La citoyenneté européenne est aussi définie par la chartre de Nice (7/11/2000) qui renforce la protection des droits

en relation

  • L'integration des etrangers a la communauté politique francaise
    1975 mots | 8 pages
  • La citoyenneté européenne
    2882 mots | 12 pages
  • Sommaire place de l'europe
    3569 mots | 15 pages
  • Citoyen
    2546 mots | 11 pages
  • La succession des traités et l'intégration européenne
    2213 mots | 9 pages
  • Le droit de vote des étrangers (fiche technique)
    2047 mots | 9 pages
  • La constitution française s’inscrit-elle dans une stratégie d’européanisation du droit constitutionnel ?
    3870 mots | 16 pages
  • DROIT VOTE ET IMMIGRATION
    867 mots | 4 pages
  • L'europe
    846 mots | 4 pages
  • Une intégration poussée de l'union européenne
    2783 mots | 12 pages