clawswitz

Pages: 12 (2869 mots) Publié le: 7 janvier 2015
CPGE SCIENTIFIQUES. La guerre 20142015
CLAUSEWITZ De la guerre
Livre 1. De la nature de la guerre.

Préambule :
L’objet de ce rapide dossier est de vous permettre de faire, pendant les vacances d’été, une première lecture efficace du
texte de Clausewitz. Vous aurez en effet peu de temps au cours de l’année scolaire pour relire les œuvres du programme, et
il est essentiel que vous arriviezà la rentrée en ayant en tête la trame générale des 3 œuvres du programme. Si vous ne
faites pas ce travail, vous constaterez bien rapidement, mais trop tard, qu’il vous est impossible d’affronter les épreuves des
concours et de devoirs surveillés qui vous y préparent.

Introduction : Pourquoi lire Clausewitz ?
Sans doute est-il nécessaire, pour commencer que vous ayez une idée de l’intérêtde la lecture d’un
texte que vous n’auriez sans doute pas lu s’il n’était imposé par le programme, et qui peut vous
sembler ancien (le traité de Clausewitz a été écrit entre 1816 et 1831, et publié après la mort de son
auteur en 1832), et sans rapport avec l’actualité. Pour détruire ce préjugé, une citation, d‘un lecteur
récent de Clausewitz : « ce fut comme si un rayon de lumière avaitsurgi du passé, illuminant toujours
les dilemmes des militaires d’aujourd’hui». C’est la réaction du général Colin Powell, qui fut le
secrétaire d’Etat à la défense de Georges Bush pendant la 3 ème guerre du golfe, lorsqu’il lut, en 1975,
alors qu’il était étudiant au War college, le De la guerre de Clausewitz. Ceci pour vous montrer
l’influence qu’a eu le texte de Clausewitz sur la politiquemilitaire jusqu’à nos jours. J’ajouterai que le
texte de Clausewitz fut aussi commenté, à l’Ecole de Guerre par le Maréchal Foch, dont on sait le rôle
qu’il joua dans la première guerre mondiale, qu’évoque une autre œuvre du programme Le feu,
d’Henry Barbusse. Donc Clausewitz est d’actualité, ne serait-ce que parce que parce que l’humanité
n’a jamais cessé de faire la guerre.

1. Ecrire sur laguerre
Hors de la littérature, dont le programme vous propose deux exemples, écrivent sur la guerre les
militaires, ce qui est assez naturel, les historiens, les politiciens, dont je ne parlerai pas ici (qui sont
parfois d’anciens militaires), et les philosophes.
Les militaires écrivent ou bien pour faire le récit de leurs campagnes, comme le fait par exemple
César dans le Bellum gallicum,qui raconte la conquête de la Gaule par…César lui-même.

1

CPGE SCIENTIFIQUES. La guerre 20142015
Lorsqu’ils ne racontent pas leurs campagnes, ils écrivent aussi des traités de stratégies, des « arts de
la guerre » : vous connaissez certainement, au moins de nom l’Art de la guerre, du général chinois
Sun Tzu, qu’on situe au VIe siècle, et qui constitue le premier traité de stratégiemilitaire connu. Vous
y retrouverez quelques-unes des idées de Clausewitz sur la guerre. Plus proche de Clausewitz, au
moins chronologiquement, on peut citer le l’Essai général de tactique du comte de Guibert (17431790) ou le Précis de l’art de la guerre, de Jomini (1779-1869). Tous ces textes-on pourrait en citer
d’autres - s’intéressent comme leur titre l’indique, à la tactique1 et à lastratégie2.
Les philosophes, bien entendu, ont aussi à traiter de la question de la guerre, puisque la guerre
conduit à traiter de métaphysique, d’éthique, de politique. Machiavel (1469-1527) écrit ainsi un « Art
de la guerre » et aborde la question dans le Prince (chap.12-14), Hobbes (1588-1679) en traite dans
le Léviathan, Kant écrit en un essai sur la paix perpétuelle, Hegel, (1770-1831)contemporain de
Clausewitz aborde la question dans sa philosophie du droit,(§341 et suivants) et Nietzsche, Freud
traitent aussi de la question, pour ne citer qu’eux. Nous croiserons ces philosophes au cours de
l’année, bien évidemment

2. Clausewitz. De la guerre : Penser la guerre
Le traité de Clausewitz a lui, suscité l’intérêt autant des militaires (cf. ci-dessus, Foch et Colin Powel)
que des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !