colisée

1203 mots 5 pages
Artiste : nom, dates, éléments biographiques, formation et mouvement artistiques
Vespasien (18/11/9- 79), Titus (30/12/39 – 13/09/81) et Domitien (24/10/51 – 18/09/96) sont les empereurs ayant commandé le Colisée. Titus et Domitien étant les fils de Vespasien. Ils ont tous les trois étaient empereur romain.

CELER est l’architecte du Colisée. Il mourut en tombant d’un échafaudage peu avant l’inauguration.

Contexte : dans quel contexte politique et social l’œuvre a-t-elle été réalisée ?
Si Rome construisit son premier amphithéâtre bien plus tard que ceux des provinces, c’est peut-être en raison de la méfiance que l’Urbs vouait à tous les lieux de rassemblement, susceptibles de devenir des foyers d’agitation.
En ce sens, la construction du Colisée pourrait être la marque de l’optimisme politique des empereurs, tranchant sur la vie politique de la République romaine.
Plus certainement, on sait que l’amphithéâtre fût en partie bâtit pour des raisons économiques : Vespasien, pourtant économe, voulait procurer du travail aux personnes ruinées par les guerres civiles plutôt que de les nourrir à ne rien faire.
Le gigantesque chantier débuta en 72 de notre ère, et se sont les fils de Vespasien –Titus puis Domitien- qui achevèrent sa construction.

L’œuvre : titre, lieu d’exposition actuel
Le Colisée de Construit en 70-80 ap. J.-C
Lieu : Rome, Italie.
Description de l’œuvre : sa forme (taille, volume, dimensions…)
Le Colisée a une forme ellipse mesure 187m de long 155m de large et 50m de haut se qui représente environ 4 étages. Son arène mesure 86m de long sur 54m de large. Il pouvait accueillir entre 50 000 et 70 000 spectateurs.
Il fait 2 hectares.
Sa façade s’élève à cinquante mètres de hauteur.

Description de l’œuvre
Sa façade est en marbre de travertin.
Les blocs sont appareillés sans mortier mais au moyen de puissantes agrafes de fer.
Plus de quatre vingt mille spectateurs pouvaient y prendre place, sur quatre vingt rangs de gradins.
Le Colisée est

en relation

  • Le colisée
    8349 mots | 34 pages
  • Le colisée
    1131 mots | 5 pages
  • Le colisée
    529 mots | 3 pages
  • Le colisée
    623 mots | 3 pages
  • Colisée
    352 mots | 2 pages
  • Colisée
    3052 mots | 13 pages
  • Colisée
    409 mots | 2 pages
  • Le colisée
    369 mots | 2 pages
  • Le colisée
    791 mots | 4 pages
  • Le Colisee
    362 mots | 2 pages