Comment la notion de ressemblance est elle mise en cause dans le portrait photographique de 1960 à nos jours ?

Pages: 6 (1251 mots) Publié le: 17 février 2012
Sujet :

Le portrait est un genre artistique, qui a pour but la représentation d‘une personne. Il apparaît dès le cinquième siècle avant Jésus Christ, sur les monnaies des rois de Perses. Il connaît à l’époque romaine un grand développement. En 1960, le portait connaît une révolution avec le portrait photographique. En effet, celui-ci permet une représentation du sujet bien plus réaliste.Malgré cela, la question de la ressemblance persiste. Aussi, on peut se demander en quoi la ressemblance dans le portrait photographique est elle mise en cause ? Nous étudierons dans une première partie l’évolution du portrait photographique, puis nous nous demanderons si la photographie reflète vraiment la réalité, et enfin nous verrons les artistes qui jouent avec la ressemblance.

Le portraitphotographique est une révolution dans l’art du portrait puisqu’il permet la reproduction trait pour trait du sujet, sans la possibilité de ne pas parvenir à rendre avec réalisme le modèle comme pour le portrait peint. Les artistes en usent dès l’invention de la photographie en 1939, comme Nadar, le pionner du portrait photographique. A cette époque le but était que le photographie représenteparfaitement le sujet. Celle ci permet, en effet, à chacun de se connaître, il faut donc qu’elle soit réaliste. L'individu cherche les moyens pour se voir lui même. La photographie est définie par Robert de Montesquiou comme "miroir qui se souvient". Donc au début le portrait photographique se différenciait du portrait pictural car on considérait que le photographe ne pouvait intervenir comme lepeintre en embellissant la personne. On jugeait donc la photographie plus fidèle à son modèle.
Pourtant il y eut très tôt des mises en scène. L’artiste choisit le sujet, l’exposition, le cadrage, le recadrage, la luminosité, les contrastes… Et ceci enlève la vision objective du portrait photographique. L’art contemporain, né en 1960, fait évoluer le portrait photographique. Les artistes sequestionnent sur la notion de ressemblance et cherchent à la remettre en cause. Le photographe cherche à échapper à l’évidence du visage, à sortir des conventions, comme John Copans qui, depuis 1984, intitule autoportraits des gros plans sur un pied, une main, une oreille. L'artiste semble vouloir renverser les habitudes et peut être à provoquer. Il se questionne aussi sur le fait que la photographie estvraiment la réalité.

Car en effet, la photographie est la représentation de la réalité, et non la réalité elle-même. Le fait que chaque photographie ne représente qu’une image figée à l’instant de la prise de vue fausse aussi la fidélité à la réalité ; la photographie se situe dans le passé par rapport au moment où elle a été prise. Ce que l’on voit dans le moment présent, si on le photographie,ça ne sera plus la même chose ; il manque les sensations que l’on éprouvait au moment où on a pris la photo, les émotions. Et, lorsque l’on fait le portrait de quelqu’un, le cadrage est limité, on voit la personne et un bout du décor, mais celui-ci est coupé, on ignore tout ce qu’il y avait autour.

De plus, la photo de nous n’est pas réellement nous. Ainsi, lorsque l’on voit une photographiede nous petit, on ne réalise pas forcément que c’est nous, on ne se reconnaît pas, pour nous c’est presque quelqu’un d’autre.
De plus, le photographe prend parti : il indique à son sujet la position à prendre, l’expression qu’il doit faire, la pose n’est souvent pas naturelle. Puis il décide du décor et de la luminosité, il modifie donc ce qu’il veut comme il le souhaite pour réaliser unportrait avec la réalité comme il la voit lui-même. La notion de ressemblance n’est donc pas la même pour tout le monde, tout comme la notion de beauté.
Enfin, on peut voir le portrait comme le miroir d’une société qui cherche à laisser d’elle une image flatteuse, et souvent mensongère. Ainsi, lorsque l’on va chez le photographe pour réaliser son portrait, on désire une image de nous qui soit belle....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le portrait photographique de 1960 à aujourd'hui.
  • Expérimentations photographiques en europe des années 1920 a nos jours
  • Le portrait photographique
  • Le portrait photographique
  • Le portrait photographique
  • Le portrait photographique
  • L'image de la femme dans la publicité de 1960 à nos jours
  • Le portrait photographique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !