Commentaire apollinaire poème à lou

615 mots 3 pages
POEME IX

Guillaume de Kostrwizky est né en 1880 à Rome, plus connu sous le nom de Guillaume Apollinaire. Il sera élevé par sa mère. Il n'obtiendra pas son Bac, mais s'intéresse à la culture, il lit énormément et écrit des poèmes. Il monte à Paris à 19 ans, où il deviendra ami avec des artistes comme Picasso et Jacob qui ont tous les deux moderniser leurs arts, Apollinaire s'en inspirera pour plus tard. En 1914, Apollinaire s'engage dans la guerre mais va recevoir des éclats d'obus et deviendra trépané. Il mourra de la grippe espagnol en 1918, soit 2 jours avant l'armistice.
Plusieurs femmes ont compté dans sa vie, tel que Louise de Coligny-Chatillon, femme moderne et d'origine aristocratique. Leur relation sera courte mais passionnelle. Pendant la guerre, il va envoyé des lettres à Louise de Coligny-Chatillon qui seront écrite sous forme de poèmes. Ces poèmes seront dans un recueil publié en posthume en 1947 sous le titre de « Ombre de mon amour » puis en 1969 sous le titre de « Poèmes à Lou » Le poème IX est écrit en Janvier 1915, son amour pour Lou libère sa créativité, il modernise la poésie avec des vers libres, très long au départ puis très court sur la fin. Pour exprimer l'intensité de son amour puis la souffrance de se retrouver loin de Lou.

Je vais maintenant procéder à la lecture du texte

Pour répondre à votre question, «...», je proposerais un projet de lecture en 3 parties : Tout d'abord, Apollinaire a pour objectif d'exprimer son amour à Lou, ensuite il exprime l'intensité de son désir envers Lou et enfin la souffrance de se retrouver loin de Lou.

I- Il exprime son amour passionnel et fusionnel
« Mon Lou » pronom possessif - surnom affectif – affection possessivité
« reparler » préfixe – il la connait, il l'a déjà rencontrer
« l'Amour » majuscule – quelque chose de capital, d'important
« soleil » Lou est comparé au soleil, elle lui est vitale, et elle rayonne
Vers 5-6 « mon » « ton » « ma » « mon » pronom possessif

II- Il

en relation

  • Commentaire de "cote 146" guillaume apollinaire
    2246 mots | 9 pages
  • Commentaire
    858 mots | 4 pages
  • Commentaire composé poèmes à lou d'apollinaire.rtf
    445 mots | 2 pages
  • Commentaire poèmes à lou - adieu
    1198 mots | 5 pages
  • Commentaire sur ''si je mourais là-bas''
    1167 mots | 5 pages
  • Francais
    2509 mots | 11 pages
  • Commentaire littéraire de "adieu" d'appolinaire
    790 mots | 4 pages
  • Poeme a lou de guillaume apollinaire
    854 mots | 4 pages
  • Commentaire appolinaire
    1148 mots | 5 pages
  • Apollinaire - adieu
    1553 mots | 7 pages