Commentaire athalie, jean racine

Pages: 8 (1817 mots) Publié le: 14 mars 2013
MODRZYK Commentaire Athalie de Jean Racine 1ère LES 2
Léna Acte II, scène 5 (490-522)

L’œuvre présentée ici est Athalie, publié en 1691 ; c’est une pièce de théâtre écrite par Jean Racine : célèbre auteur de tragédie classique au 17ème siècle. La pièce comporte cinq actes et estécrite en vers, nous allons étudiez la scène 5 de l’acte II (vers 490-522). Ce passage se situe donc au début de la pièce, lorsqu’Athalie qui a assassiné tous les membres mâles de sa famille et pris le pouvoir, fit un songe qui la trouble. Elle en fait le récit à l’un de ses officiers : Abner, et à Mathon : Grand prêtre de Baal. Nous allons faire le commentaire de ce passage, en mettant en avant deséléments qui caractérisent particulièrement le « songe d’Athalie ». Dans un premier temps nous allons montrer que l’extrait expose une description intense, ensuite que le personnage décrit évoque une hallucination et pour finir démontrer que le propos à une valeur prophétique.

Pour commencer, nous pouvons voir que dans cette longue tirade, où Athalie fait le récit de son songe,l’extrait met en œuvre une description intense. Pour cela nous étudierons les temps des verbes du récit, puis les différents procédés d’écritures qui mettent en avant une figure de style précise : l’hypotypose et enfin nous observerons les champs lexicaux.
On peut relever dans ce passage, une multitude de verbes conjugués à l’imparfait de l’indicatif: « C’était » v.490, « elle avait »v.494, « je lui tendais » v.502, « ses disputaient » v.506, « j’admirais » v.512, etc. L’un des procédés classiques du discours descriptif est justement l’utilisation abondante de verbes à l’imparfait. Du fait qu’ils mettent en évidence une histoire qui s’est déroulée dans le passé et qui est ensuite racontée à un auditoire. On peut aussi noter la présence de verbes d’état, être et paraître, au vers490 : « C’était », 501 : « a paru », 516 : « vous parait ». Les verbes d’état permettent d’exprimer une manière d’être du sujet, donc nous indiquent le point de vue d’Athalie par rapport à la description qu’elle fait, pour que le lecteur s’imagine mieux la scène.
L’extrait comporte également une figure de style souvent présente dans les textes descriptifs : l’hypotypose. Elleprésente une énumération de détails concrets, notamment à travers la diversité et l’utilisation systématique d’adjectifs qualificatifs comme au vers 496 « l’irréparable outrage », v.500 « ces mots épouvantables », v.503 « un horrible mélange », v.505 « des membres affreux », v.510 « mes esprits abattus », v.511 « mon trouble funeste », v.518 « d’une sombre vapeur », v.519 «  mon âme possédée » et au vers521 « mes tristes yeux ». Ces groupes nominaux et leurs adjectifs qualificatifs montrent un vocabulaire précis et riche qui permet d’intensifier la description. Le fait que ces adjectifs relève du champ lexical de l’horreur avec les mots « horribles », « affreux », « abattus », « funeste », etc., donne un caractère sombre à la scène décrite et permet encore mieux au lecteur de la visualiser, demieux la vivre et de ne pas seulement la lire. On peut aussi relever deux comparaisons, aux vers 491-492 « devant moi s’est montrée comme au jour de sa mort » et aux vers 508-509 « couvert d’une robe éclatante tels qu’on voit des Hébreux les prêtres revêtus », qui permettent d’affiné la description, et de se l’imaginer de façon plus précise en faisant référence à des évènements ou des choses quel’auditoire connait.
Il est aussi intéressant d’observer les champs lexicaux employés, car certains sont très marqués, premièrement dans le champ lexical des sens où les thermes se référant à la vision sont particulièrement abondants. On peut relever les mots « son visage » v.495, « mes yeux » v.507, « on voit » v.509, « sa vue » v.510, « j’admirais » v.512 et « mes tristes yeux »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur berenice de jean racine
  • Commentaire britannicus de jean racine
  • Commentaire britannicus, jean racine
  • Commentaire jean racine bérénice
  • commentaire composer de jean racine
  • Commentaire jean racine
  • Racine et athalie
  • Commentaire composé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !