Commentaire aventure du pélerin

Pages: 6 (1271 mots) Publié le: 29 décembre 2009
Le fait que le mot apologue regroupe différentes formes et renvoie à plusieurs termes comme "fable", "allégorie", "proverbe", "parabole" ou "conte" souligne une grande diversité du contenu et des modes de fonctionnement. Par ailleurs, il semble que ce que l'histoire des idées a appelé Les Lumières ait permis à une de ces formes, le conte, d'exploiter au maximum ses capacités en matière deconviction. C'était en effet la forme privilégiée de certains écrivains universellement reconnus tels Voltaire ou les frères Grimm. Cependant l'écriture de contes n'était pas réservée uniquement à ces élites reconnues et l'on trouve nombre de textes moins célèbres mais tous aussi talentueux. Par exemple, l'écrivain Jacques Cazotte publia au début de la seconde moitié du XVIIIème siècle, en 1763,l'ouvrage intitulé Ollivier d'où est tiré cet extrait : Aventure du pèlerin. L'extrait, situé à la fin du texte, raconte l'histoire d'un roi piégeant sa cour avec un faux miroir magique afin d'en vérifier la sincérité. Comment l'auteur parvient-il à clore ce conte d'une manière à marquer le lecteur? Le dynamisme de ce dénouement ne confère-t-il pas à ce texte un intérêt pour le lecteur? L'ancrage de cetexte dans la philosophie des Lumières n'entraîne-t-il pas une réflexion chez le lecteur?

Tout d'abord, cette page comporte tous les éléments d'un dénouement de conte.
Premièrement, on peut relever dans ce texte de nombreuses caractéristiques du conte. On remarque la présence de personnages communs, des personnages traditionnels : un "pèlerin", un Roi et sa "cour" composée de "gens" etplus particulièrement d'un "ministre", une "maîtresse" et un "favori". De plus, on remarque un cadre spatio-temporel typique du conte : une époque presque intemporelle soulignée par l'absence de compléments circonstanciels de temps(hormis "le lendemain") et un lieu indéfini : le lieu habituel du château ("palais"). Il est également fait référence à deux lieux existants mais très éloignés l'un del'autre : "Naples" et "Constantinople". Enfin, on note l'omniprésence des éléments du merveilleux : le champ lexical de la sorcellerie d'abord avec "deux mots chaldéens" qui s'apparentent à une formule magique, "magicien" et "sorcier". On remarque également le champ lexical du rêve, de l'imaginaire : "air rêveur", "les spéculatifs", "ces souhaits, ou imaginations, ou rêves". La présence de l'objetmagique habituel du miroir fait infailliblement penser à Blanche-neige et renforce l'idée d'un conte merveilleux.
Secondement, il s'agit d'un dénouement pour trois raisons. Tout d'abord, le complément circonstanciel de temps "le lendemain" fait présager d'un fait important, d'une rupture. Cette impression est soulignée par la succession de verbes d'action dans le premier paragraphe : "seprésente", "reçoit', "ordonne", ... Ensuite, si l'on fait l'analogie avec le schéma narratif, ce texte représenterait l'élément de résolution avec le 'test du miroir' et la situation finale avec la conclusion du roi. Enfin, élément caractéristique d'un dénouement de conte, la morale délivrée implicitement par le texte : le roi doit se méfier de sa cour.
On a donc affaire à l'excipit d'un conte,qu'est-ce qui, dans ce texte, donne un intérêt pour le lecteur?

En premier lieu, le rythme du texte lui confère une vivacité, un dynamisme qui maintient l'attention du lecteur. Le premier paragraphe est important, son rythme est soutenu et assure l'intérêt du lecteur. On assiste en effet à une succession d'actions dont les verbes sont conjugués au présent de narration, ce qui donne uneimpression d'importance de l'action. Par ailleurs, la parataxe et les deux rythmes ternaires composés l'un d'adjectifs, l'autre de noms ("rêveur, embarrassé, capable" et "le ministre, la maîtresse, le favori") soulignent l'impression de vitesse dans le récit. Dans le second paragraphe, on assiste à un rapport de paroles au discours direct qui donne l'impression au lecteur d'assister réellement à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire aventure du pèlerin
  • Aventure du pelerin
  • Aventure du pélerin
  • Aventures du pélerin
  • Aventure d'un pelerin
  • Aventure du pèlerin corpus
  • Dissertation jacques cazotte, aventure d'un pélerin
  • Jacques cazotte, ollivier, aventure du pèlerin, 1763

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !