Commentaire compose de la tirade non merci de cyrano de bergerac

396 mots 2 pages
Commentaire composé sur la tirade "Non Merci!" de cyrano de Bergerac
Il y a dans cette tirade une intrication, plus délicate à démêler que celle du texte intitulé "Déplaire est mon plaisir. J'aime qu'on me haïsse", entre les points de vue extraverti (mots A valorisés ou mots B dévalorisés) et introverti (mots B valorisés ou mots A dévalorisés)

Tout d'abord expliquons que les mots en italique gras ne sont pas comme à l'accoutumée des mots "mixtes" (mélange de traits A et traits B), mais des mots exprimant un certain processus, dans un parler dont nous pouvons à présent indiquer la nature. Il est décrit dans le billet Complément sur le "parler du progrès" ou "parler constructeur", dont la lecture complère est conseillée :

"• Le parler E → I (« du progrès »), parler de la rédemption, du rachat, de la réparation, avec sa biographie en deux étapes (jeunesse "folle" et âge mûr "rangé"), semble résulter d'un jugement en deux temps du parent, qui rejette au début un enfant non conforme à son attente, puis « se fait une raison », s'en accommode, et remédie au « défaut » naturel par l'éducation, la « formation », la « construction de la personnalité de l'enfant ».

• La langue E → I" est celle qui dans la jeunesse valorise le point de vue "extraverti", puis à l'âge mûr le point de vue "introverti".

• On trouve dans ce parler, au moment de la transition entre les points de vue E et I, des verbes de changement d'état : (se) calmer, (s')assagir, (s')endurcir, (se) ranger, (s')établir, décrivant le passage d'un adjectif A (fou, nomade) à un adjectif B (sage, sédentaire)."

C'est le parler des ambitieux, des arrivistes, visant la gloire et la fortune dont parle Le Bret, "travaillant à se construire un nom" ("parler constructeur"), et que Cyrano critique tantôt depuis le point de vue extraverti, tantôt depuis le point de vue introverti,

Critique extravertie : refus d'être protégé, d'avoir un tuteur, de lécher (expression bien connue !)

Chercher un

en relation

  • Cyrano de bergerac, edmond rostand commentaire composé de la tirade des « non, merci !
    1508 mots | 7 pages
  • Biographie de rostand
    21032 mots | 85 pages
  • Biographie de Edmond Rostand
    20537 mots | 83 pages
  • Edmond rostand
    19940 mots | 80 pages
  • Biographie de Edmond Rostand
    20537 mots | 83 pages
  • Cyrano de bergerac
    39623 mots | 159 pages
  • Commentaire poeme charles cross
    4465 mots | 18 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages