Commentaire de texte, britannicus acte ii scène 2

1080 mots 5 pages
Britannicus est la première tragédie historique de Racine, écrite en 1669, dont le cadre est emprunté à l’histoire romaine. Elle raconte les premières années du règne de Néron, au moment où le jeune empereur s’affranchit de la tutelle de sa mère, Agrippine, pour s’engager dans la voie de la tyrannie et du crime, aidé en cela par le perfide Narcisse. Au début de l’acte II, Néron a fait enlever Junie, la jeune fille dont Britannicus, son demi-frère, est amoureux. Dans l’acte II, scène 2, Néron avoue à Narcisse son amour pour celle-ci. En effet, Racine dépeint dans une hypotypose, le coup de foudre d’un empereur tyrannique. Nous évoquerons d’abord le tableau d’un coup de foudre, pour ensuite nous intéresser à la révélation d’un monstre naissant.

Dans une tirade, Néron raconte à son conseiller Narcisse, l’entrée de Junie au palais. D’entrée, on remarque un champ lexical de la vue ; ainsi, Néron raconte l’arrivée de Junie du moment où il l’a vue arriver : « je l’ai vue », dès le deuxième vers de la tirade, puis v.6 « yeux mouillés de larmes », v.13 « relevaient de ses yeux », v.14 « ravi d’une si belle vue », v.19 « son image », v.20 « trop présente à mes yeux », v.21 « j’aimais jusqu’à ses pleurs », jusqu’au moment où il est allé se coucher, avec toujours son image en tête : « mes yeux sans se fermer ont attendu le jour ». L’articulation de la description autour de ce champ lexical alimente l’idée que Néron n’aime pas sa captive pour ce qu’elle est, mais pour l’idée qu’il a d’elle, pour son image. Néron en dresse d’ailleurs un portrait physique élogieux, autour du champ lexical de la beauté, terme mis en valeur par une majuscule v.9, « belle » v.8, « Beauté » v.9, « douceurs » v.13. Ainsi, le lecteur à l’impression de se trouve devant un tableau. Cette idée de tableau est également nourrie par des jeux d’opposition entre l’ombre et la lumière au moyen d’antithèses tel que : « les ombres/les flambeaux »v.11 ou lorsque Néron raconte à son conseiller, que les

en relation

  • Knriovnioepazrnvb
    1169 mots | 5 pages
  • Corpus sur le théâtre
    1437 mots | 6 pages
  • Divers
    9129 mots | 37 pages
  • Analyse acteii scène 2 de britannicus
    798 mots | 4 pages
  • Britannicus analye
    43806 mots | 176 pages
  • Ezgzeze
    803 mots | 4 pages
  • romans
    46545 mots | 187 pages
  • Racine
    22746 mots | 91 pages
  • Britannicus
    736 mots | 3 pages
  • Britannicus- racine acte iii scène 8
    1434 mots | 6 pages