Commentaire de texte montesquieu

903 mots 4 pages
[pic]

Selon Benjamin Lincoln, « la démocratie c’est le pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple ». Ce qui signifierait que l’ensemble de la population qui gouvernerait ensemble sans aucun représentant. Ce qui était le cas dans les démocraties grecques ou l’ensemble des citoyens se réunissait pour diriger la politique de la cité. Mais cette vision est compatible seulement dans le cas ou le nombre de citoyen n’était pas aussi important qu’aujourd’hui et donc cette organisation pouvait correctement fonctionné. Mais comme le dit Montesquieu, seul les hommes considérés comme vertueux pouvaient gouverner le pays. Le suffrage était à cette époque extrêmement censitaire, il excluait les métèques, les femmes, les enfants et les esclaves, au final il ne restait pas grand monde considéré comme vertueux à cet époque. Le pouvoir était donc contenu dans les mains d’une petite partie du peuple appelé citoyen.
Mais aujourd’hui le cadre est différent, le suffrage est étendu à un plus grand nombre et il est impossible que tout le monde puisse gouverner. Aujourd’hui, le pouvoir dans les mains des élus, la grande communauté des citoyens élisent des représenter pour gouverner. Mais aujourd’hui les problèmes rencontrer par les politique et le mode de gouvernement est différents. Ceux qui gouvernent sont alors une catégorie de privilégier. L’état d’esprit n’est plus le même, avant les dirigeant vertueux voulaient protéger leur cité alors qu’aujourd’hui les politiques sont confrontés à d’autres problème comme le commerce, la manufacture, les finances, les richesses et le luxe.

La vertu n’est alors le caractère essentiel que l’on retrouve chez ceux qui dirige le pays. Les politiques son plus ambitieux que vertueux. Ils sont en réalité au conquêt d’un pouvoir. C’est cette conquête du pouvoir qui est dangereuse. Selon Montesquieu « seul le pouvoir arrête le pouvoir ». Or ici le désir incessant des hommes conduit le pouvoir à sa perte.
En effet, le désir en lui-même est

en relation

  • Commentaire de texte Montesquieu
    1510 mots | 7 pages
  • Commentaire sur un texte de MONTESQUIEU
    291 mots | 2 pages
  • Commentaire de texte la séparation des pouvoirs montesquieu
    1144 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte de l'esprit des lois montesquieu
    939 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte : montesquieu, lettre persane 24
    1547 mots | 7 pages
  • Commentaire de texte la séparation des pouvoir livre 11 montesquieu
    1766 mots | 8 pages
  • Commentaire littéraire sur le texte de montesquieu de l'esprit des lois
    393 mots | 2 pages
  • Commentaire de texte les lumières de montesquieu «de la constitution de l'angleterre».
    699 mots | 3 pages
  • Commentaire de texte - l’esprit des lois de montesquieu chapitre xv
    1680 mots | 7 pages
  • COMMENTAIRE DE TEXTE - LES LETTRES PERSANES, Montesquieu (Lettre XII, 1717) INTRODUCTION
    829 mots | 4 pages