Commentaire discours de jean jaurès contre la guerre

Pages: 8 (1860 mots) Publié le: 19 février 2013
Commentaire de texte historique
Discours de Jean Jaurès contre la guerre
25 juillet 1914 – Lyon – Vaise

“La paix n’est qu’une forme, un aspect de la guerre. La guerre n’est qu’une forme, un aspect de la paix. Et ce qui lutte aujourd’hui est le commencement de la réconciliation de demain.” Cette citation de Jean Jaurès illustre le pacifisme de cet homme politique et socialiste français.Jaurès a été un grand défenseur de la paix et s'est acharné, à la fin de sa vie, à éviter le déclenchement de la Première Guerre Mondiale.
C'est le but de ce discours, prononcé le 25 juillet 1914 dans le quartier de Vaise, à Lyon. Ce discours est prononcé presque un mois après l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand, héritier de la couronne autrichienne, à Sarajevo, en Serbie. François-Ferdinands'est en effet fait assassiné le 28 juin 1914 par un jeune nationaliste serbe, Gavrilo Princip. Ceci exacerbe les agitations dans les Balkans, région déjà en ébullition depuis plusieurs années et qui reste, encore après la guerre des années 1912-1913, une poudrière susceptible d'enflammer l'Europe entière.
Par conséquent, Jaurès envisage dans son discours la possibilité croissante d'une guerregénéralisée en Europe et appelle au calme pour éviter cette guerre. Pour cela, il entreprend une démarche didactique, mais aussi persuasive. Jaurès fait de plus preuve d'innovation dans ce discours en ce qu'il met en évidence l'idée d'une responsabilité partagée des grandes puissances européennes dans les tensions de l'époque.
Il s'agira ainsi dans ce commentaire de distinguer les trois mouvementsdu texte. Le premier est une entrée en matière, et consiste à expliquer les conséquences que pourraient avoir les tensions entre l'Autriche et la Serbie sur les relations internationales en Europe. Dans un second temps, Jaurès met en avant les responsabilités des différentes puissances européennes dans les événements de l'été 1914 ; enfin vient un appel au rassemblement des socialistes pour éviterla guerre.

Le discours contre la guerre de Jean Jaurès est prononcé un mois après l'assassinat de François-Ferdinand et le jour même où l'Autriche adresse un ultimatum de quarante-huit heures à la Serbie, pour qu'elle accepte, entre autres mesures, que les forces policières et militaires de Vienne interviennent dans l'enquête sur l'assassinat de l'archiduc. La Serbie, qui est officiellementindépendante depuis 1878, juge cette ingérence dans ses affaires intérieures insultante, et refuse, d'où la « rupture diplomatique » (ligne 4) entre les deux pays. Comme le dit Jean Jaurès, cet événement est unique dans la seconde partie du siècle : si les tensions étaient nombreuses entre les pays européens à la fin du XIXème siècle, « jamais depuis quarante ans » (ligne 1), elles ne donnaient lieude craindre une guerre généralisée sur le continent. Les meilleurs exemples sont les nombreuses tensions et crises diplomatiques en Afrique et en Asie, où les empires coloniaux français et britanniques se heurtaient, et où l'Allemagne tentaient de se faire une « place au soleil ». Mais ces conflits ne se sont jamais exportés sur le continent européen et on a le plus souvent abouti à descompromis. Au contraire, cet ultimatum, sur le sol européen et dans une région incandescente où les nationalismes se soulèvent, promet d'après Jaurès un avenir sombre à l'Europe qui pourrait cette fois plonger dans une guerre de grande ampleur.
La probabilité de cette guerre de grande ampleur s'explique selon Jaurès par deux phénomènes que l'on pourrait qualifiés de cumulatifs. Le premier de cesphénomènes est la solidarité des russes envers les peuples slaves des Balkans, qu'ils cherchent à protéger des influences ottomanes et autrichiennes depuis plusieurs décennies, de manière à rapprocher les peuples orthodoxes. Le deuxième phénomène est le système d'alliances dans lequel se sont enlisées les puissances européennes depuis les années 1880-1890. Ainsi, Jaurès explique que si la Russie entre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours contre la guerre
  • Discours contre la guerre
  • Jean Jaurès. Combattre la guerre, comprendre la guerre
  • Discours parlementaire de Jean Jaurès le 7 Mars 1895
  • Commentaire discours jean louis nadal
  • Jean jaurès, discours à la jeunesse, prononcé au lycée d’albi en 1903
  • Jean jaures
  • Jean jaures

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !