Commentaire discours inégalité rousseau

668 mots 3 pages
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les Hommes, Rousseau

L'état de nature qui est antérieure à l'institution de la société, est selon Rousseau stade de bonheur et d'équilibre puisqu'il en fait un éloge ; une sorte de mythe d'or, mythe du monde sauvage dont l'Homme en société s'est profondément éloigné. L'argumentation de Rousseau se présente comme une démonstration puisqu'il part d'une affirmation qu'il considère comme vrai : la société dont l'avènement est marqué par la naissance de la propriété et est à l'origine de violence et d'inégalité. Rousseau développe donc un raisonnement déductif, c'est-à-dire qu'il part d'un fait général pour aboutir à une conclusion particulière. Il développe ensuite plusieurs arguments d'expérience qui sont donc ancrées dans les faits. De plus, l'utilisation du passé-simple donne à son discours une apparence de vérité historique : Rousseau semble faire référence à des faits précis qu'on ne peut pas renier et cela renforce encore son argumentation. La première personne du singulier n'est pas représentée sauf le « reprenons » où elle est atténuée. Elle pourrait donner à son discours un caractère trop subjectif, trop personnel. En revanche, il y a plusieurs marques d'opinion qui affichent les certitudes de l'auteur : les tournures exclamatives : « que de crimes, de meurtres, de guerres » ou encore des expressions telles que « il y a forte apparence ».Le registre didactique renforce l'aspect démonstratif du discours et il se définie par la volonté d'instruire et de guider le destinataire dans sa démonstration :- utilisation de liens logiques qui soulignent la cohérence de son développement : « mais » ; « car » ; « donc - utilisation d'exemples précis- utilisation de comparaisons notamment entre le poète et le philosophe Nous soulignerons donc le soucis de clarté et de cohérence de l'auteur qui repose principalement sur la conviction ; mais sa démonstration s'appuie également sur un discours moral. Cette

en relation

  • Second discours, rousseau
    974 mots | 4 pages
  • Commentaite texte rousseau
    613 mots | 3 pages
  • Rousseau
    20143 mots | 81 pages
  • commentaire des chapitres de du contrat social de jean jacques rousseau
    2345 mots | 10 pages
  • Commentaire littéraire « discours sur l’inégalité » de jean jacques rousseau
    1024 mots | 5 pages
  • Absolutisme de la Volonté Générale
    10127 mots | 41 pages
  • Religion
    7496 mots | 30 pages
  • Texte 1: Jean-Jacques Rousseau, «Aimer l'enfance», Émile ou de l'éducation (1763)
    570 mots | 3 pages
  • Mathieu
    575 mots | 3 pages
  • J.J Rousseau pedagogie
    2622 mots | 11 pages