Commentaire du chapitre XI de "Nana", Zola

3686 mots 15 pages
L1-L2C BERGÉ
Littérature Juliette
Commentaire du chapitre XI de Nana (1880), Zola

Le naturalisme est un mouvement littéraire et artistique présent du début à la fin du XIXème siècle qui se caractérise notamment par un désir d'objectivité scientifique dans la description des réalités humaines. Émile Zola, journaliste et écrivain, est l'un des premiers à inscrire ses romans dans ce mouvement, et il est aujourd'hui reconnu comme le père et plus grand représentant du naturalisme. Né à Paris en 1840 et mort en 1902, Zola acquiert sa notoriété avec L'Assomoir en 1877 et les succès de ses grands romans, Nana (1880), Au Bonheur des dames (1883) ou encore Germinal (1885) finissent d'installer le naturalisme dans toute l'Europe. Entre 1871 et 1893, Zola écrit vingt romans, rassemblés sous le titre générique Les Rougon-Macquart, inspiré par la Comédie Humaine de Balzac (bien que le projet de Zola soit, lui, planifié). Pour Zola, « Les Rougon-Macquart personnifieront l’époque, l’Empire lui-même ». Dans un désir de mêler science et littérature, il s'agit notamment d'étudier, à travers les différentes générations d'une même famille, l'influence d'un milieu sur l'homme et l'hérédité des tares, dans l'objectivité du naturalisme. Mais cette fresque est aussi une peinture du Second Empire, et chaque roman est consacré à un milieu particulier. Nana, neuvième des vingt romans de la série, écrit en 1880, s'intéresse principalement au milieu de la prostitution. Nana, née en 1852 et issue d'un milieu ouvrier, apparaît au début du roman comme une étoile naissante dans un théâtre parisien, dans le rôle de Vénus, affolant les hommes par son déhanchement. Touchant même les hommes des plus hautes sphères sociales, comme le comte Muffat, homme pourtant chaste et pieux, le charme de Nana devient la clé de son ascension, « dévorant » les hommes peu à peu. Après s'être installée avec Fontan, objet d'un amour d'abord idyllique, Nana retombe dans

en relation

  • L'assomoir de zola commentaire composé
    4399 mots | 18 pages
  • L assommoir prototype du roman noir urbain
    7257 mots | 30 pages
  • zola et monet
    12336 mots | 50 pages
  • Etudiente
    28256 mots | 114 pages
  • Dissert
    58237 mots | 233 pages
  • emile zola
    5040 mots | 21 pages
  • Fleurs
    11088 mots | 45 pages
  • Thérese raquin
    20519 mots | 83 pages
  • L'oeuvre de zola
    14955 mots | 60 pages
  • l'oeuvre de Zola
    14157 mots | 57 pages