Commentaire du chapitre XI de "Nana", Zola

Pages: 15 (3686 mots) Publié le: 19 octobre 2014
L1-L2C BERGÉ
Littérature Juliette
Commentaire du chapitre XI de Nana (1880), Zola

Le naturalisme est un mouvement littéraire et artistique présent du début à la fin du XIXème siècle qui se caractérise notamment par un désir d'objectivité scientifique dans la description des réalités humaines. Émile Zola, journaliste et écrivain, est l'un despremiers à inscrire ses romans dans ce mouvement, et il est aujourd'hui reconnu comme le père et plus grand représentant du naturalisme. Né à Paris en 1840 et mort en 1902, Zola acquiert sa notoriété avec L'Assomoir en 1877 et les succès de ses grands romans, Nana (1880), Au Bonheur des dames (1883) ou encore Germinal (1885) finissent d'installer le naturalisme dans toute l'Europe. Entre 1871 et1893, Zola écrit vingt romans, rassemblés sous le titre générique Les Rougon-Macquart, inspiré par la Comédie Humaine de Balzac (bien que le projet de Zola soit, lui, planifié). Pour Zola, « Les Rougon-Macquart personnifieront l’époque, l’Empire lui-même ». Dans un désir de mêler science et littérature, il s'agit notamment d'étudier, à travers les différentes générations d'une même famille,l'influence d'un milieu sur l'homme et l'hérédité des tares, dans l'objectivité du naturalisme. Mais cette fresque est aussi une peinture du Second Empire, et chaque roman est consacré à un milieu particulier. Nana, neuvième des vingt romans de la série, écrit en 1880, s'intéresse principalement au milieu de la prostitution. Nana, née en 1852 et issue d'un milieu ouvrier, apparaît au début du roman commeune étoile naissante dans un théâtre parisien, dans le rôle de Vénus, affolant les hommes par son déhanchement. Touchant même les hommes des plus hautes sphères sociales, comme le comte Muffat, homme pourtant chaste et pieux, le charme de Nana devient la clé de son ascension, « dévorant » les hommes peu à peu. Après s'être installée avec Fontan, objet d'un amour d'abord idyllique, Nana retombe dansles bas fonds de la prostitution de rue lorsque celui-ci la chasse définitivement de leur toit et garde son argent. Puis, en acceptant la proposition de Muffat qui ne demande qu'à l'avoir comme maîtresse, mais fidèle, Nana se sert de sa fortune pour reprendre son ascension, sans se soucier des humiliations et de la ruine qu'elle cause au comte. Le chapitre XI signe l'apogée de sa gloire. CommentZola, dans ce chapitre, utilise-t-il l'espace du champ de course pour symboliser la vie de Nana et dénoncer une société du paraître ? Nous verrons d'abord le fonctionnement temporel et spatial du chapitre en rapport avec les personnages, puis nous étudierons la comparaison de Nana avec le cheval avant de montrer le regard critique que porte Zola sur sa société contemporaine.



Le chapitre XIse déroule presque dans son intégralité à Longchamp, un champ de course hippique où se déroule le Grand Prix. La course étant par définition un rapport entre espace et temps, le cadre spatio-temporel y est très développé, d'autant plus que le roman s'ancre dans une réalité historique.
Nous disposons d'un grand nombre de repères temporels dans ce chapitre. D'abord, la scène est située dans letemps dès le début de l'extrait par trois marqueurs très clairs : « ce dimanche-là », « premières chaleurs de juin » et « vers onze heures » (p.347). En effectuant une recherche complémentaire, nous pouvons préciser encore ces données en relevant que le Grand Prix de Paris, auquel Zola a assisté, s'est tenu le 8 juin 1879, ce qui correspond parfaitement à ces trois indicateurs. Nous savons dès lorsque ce chapitre s'inscrit dans une réalité temporelle, avec un fort ancrage à rattacher au naturalisme, puisqu'il s'agit pour Zola de décrire objectivement une scène de course, tout en l'intégrant à sa fiction, mais nous développerons cet aspect plus tard. Nous suivons ensuite un déroulement chronologique de la scène, ponctué de quelques repères tels que « Le matin » (p.347), « midi sonnait »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire composé sur extrai du premier chapitre de nana zola
  • chapitre 5 nana zola
  • Commentaire Nana Zola
  • Thérèse raquin, emile zola, chapitre xi commentaire de texte
  • Lecture analytique
  • Commentaire chapitre xii de l'assommoir de zola
  • Commentaire Livre XI Chapitre IV de “L’esprit des lois”
  • Commentaire Litt Raire Nana D Emile Zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !