Commentaire du prologue d'antigone

Pages: 8 (1874 mots) Publié le: 8 mai 2013
A l’instar de nombreux mythes antiques comme Orphée, Œdipe ou encore Médée, Antigone a donné lieu à de nombreuses réécritures. Après Rotrou au XVII°, puis Cocteau en 1922, Jean Anouilh modernise à son tour le mythe en 1944, dans le contexte de la 2nde guerre mondiale et de la résistance. Il mêle alors avec art références, emprunts et écarts. Il ouvre ainsi sa pièce par un prologue d’un genrenouveau qui dramatise ses intentions.
Nous nous demanderons comment ce prologue répond aux exigences de l’exposition tout en exposant, en exhibant, les intentions du dramaturge.
Nous nous intéresserons donc initialement à la façon dont ce monologue original constitue une scène d’exposition puis nous analyserons sa dimension métapoétique.
 I – Un prologue qui fait fonction d’exposition
 A – Unprologue original :
Ce prologue semble s’ouvrir sur des coulisses et non sur le plateau : EFFET de THEATRE dans le THEATRE.
Nous sommes bien sur le plateau pourtant, le rideau est levé puisque le discours didascale évoque « le décor neutre » à « depuis que ce rideau s’est levé ».
Les acteurs sont bien sur scène : « tous les personnages sont en scène ». Toutefois certaines expressions évoquent desactivités étrangères à la scène. Il s’agit de montrer des acteurs en attente de jouer : « ils bavardent, tricotent, jouent aux cartes ». Cette énumération mentionne des activités triviales, ordinaires, ludiques qui contrastent avec la tragédie à venir. Dans la mise en scène de Briançon, les personnages sont présentés comme des statues immobiles et muettes (acteurs pas encore en action).
-       leprésentatif « Voilà », 1er mot, souligne que l’auteur expose, exhibe cet effet de théâtre dans le théâtre.
-       On note d’ailleurs la présence du champ lexical du théâtre : « vont vous jouer »/ « qu’elle va être Antigone »/ « qu’elle joue son rôle » « depuis que ce rideau s’est levé »/  « la tragédie »/ « ils  vont pouvoir vous jouer leur histoire ». Il s’agit de rappeler que nous sommes authéâtre. L’acteur est confondu avec son personnage, il l’incarne déjà.
-       Certains rôles types  de la tragédie comme le page et surtout le messager se trouvent également mis en relief : « c’est lui qui viendra annoncer la mort d’Hémon tout à l’heure ».
-       Importance également de l’expression « nous tous, qui sommes là bien tranquilles à la regarder » : le spectacle dans le spectacle =exhibé par l’emploi du pronom NOUS qui englobe le locuteur du prologue et la salle, le public.
Autre originalité : il semble opérer comme une scène d’exposition
 B – Une exposition :
 Au théâtre lorsque le rideau se lève, la pièce est déjà commencée (début in medias res). Le spectateur est plongé directement au cœur de l’intrigue. Or il a besoin de certaines informations pour comprendre lasituation (= la préhistoire de l’intrigue). Ces informations lui sont fournies par les 1ères scènes appelées scènes d’exposition (elles présentent les personnages, leurs problèmes). Le problème auquel se heurte le dramaturge c’est de concilier cette exigence d’information avec celle de l’action. Il doit s’efforcer de la rendre vraisemblable, naturelle. Au XVII ainsi que le résume Corneille « Le 1eracte doit contenir les semences de tout ce qui doit arriver, tant pour l’action principale que pour les épisodes.. »
Dans ce passage, le prologue, contrairement à sa définition initiale, opère comme une scène d’exposition.
Il présente les différents personnages.
-       contrairement à une exposition classique ils sont présentés par leur nom
-       le locuteur recourt aux présentatifs :« Antigone, c’est la petite maigre » / « Cet homme robuste (…) qui (..) c’est « 
-       à des démonstratifs « ces personnages » . Il s’agit de les montrer du doigt, de les exposer au regard du public
-       il résume en quelques lignes le portrait et le rôle de chacun. Ex Antigone « La petite maigre » « la maigre jeune fille noiraude » : l’insistance sur sa maigreur qui évoque un personnage fragile...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de texte-le prologue d'antigone
  • Le prologue d'antigone
  • Lecture analytique du prologue d'antigone
  • Prologue d'antigone de anouilh
  • Prologue d'antigone d'anouilh (analyse)
  • Analyse du prologue d'antigone d'anouilh
  • Prologue d'antigone- anouilh
  • commentaire d'Antigone de Jean Anouilh

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !