Commentaire gargantua

Pages: 6 (1292 mots) Publié le: 16 février 2013
Le texte est un extrait du roman Gargantua de François Rabelais, humaniste du XVIème siècle. Cette œuvre, écrite entre 1534 et 1535, est la suite logique du roman Pantagruel. Ici Rabelais explore la généalogie de son personnage : Gargantua et le père de Pantagruel. Rabelais, malgré une écriture et des situations burlesques, tente dans cet ouvrage, de faire valoir les idées humanistes. Le passageétudié, se trouve au chapitre 31 du roman et relate une discussion, sur le déroulement de la guerre, entre Picrochole et ses conseillers. Prémices de la future guerre « Picrocholiene » cet extrait sonne comme un témoignage de l’esprit belliqueux et de la soif de conquête du roi et de ses conseillers.
Ainsi, on peut se demander en quoi, à travers cet apologue, Rabelais propose une réflexionhumaniste sur la guerre et dénonce les monarques de son temps. Pour cela nous verrons tout d’abord, la soif de conquête du roi et de ses conseillers puis en quoi cet extrait s’apparente à une scène de comédie et enfin la satire des puissants et la dénonciation de la guerre.




Tout d’abord, cette scène montre avec force détail les instincts conquérants, des personnages. Ainsi, les« généraux » improvisés de Picrochole, sûre de leur supériorité sont persuadés que leurs ennemis seront « facilement déconfit au premier assaut » l.8, et préparent déjà le pillage de « toutes les côtes jusqu’à Lisbonne » l.13. De cette façon, la simple querelle de fougasse entre les gens de Picrochole et des bergers de Gargantua, qui n’est pas sans rappeler un certain litige entre le père de Rabelais et un desseigneurs voisin, se transforme sous l’esprit conquérant et guerrier des conseillers de Picrochole en la conquête du monde !
En outre, ce rêve de conquête et la description de celui-ci est ponctué d’allusions à un monarque bien réel : Charles Quint. Ainsi, la comparaison de Picrochole avec « le prince le plus chevaleresque qui ait existé depuis la mort d’Alexandre de Macédoine » l.4 et 5 esten fait, une caricature de l’empereur germanique qui régnait sur un Empire très puissant. Rabelais admirateur de François 1er, tente de faire comprendre au lecteur que malgré les apparences Charles Quint est très proche du roi Picrochole. Ainsi, l’allusion aux pillages des côtes et au pirate Barberousse, rappelle la flotte puissante et les échauffourées face aux pirates de Charles Quint.
Deplus, les anecdotes du « pape m[ourant] déjà de peur » l.25 et de la reconstruction « du temple de Salomon » l.30 sont autant d’indices qui nous permettent d’identifier le monarque germanique derrière les traits du simplet Picrochole.
Enfin, les allusions au puissant de l’antiquité, ne sont pas fortuites. De cette façon, l’auteur sous l’exemple du « chevaleresque […] Alexandre de Macédoine »l.4 ou de l’empereur romain « Octavien Auguste » l.32, tente de montrer qu’un empereur ne se doit pas seulement d’être un conquérant mais aussi un roi bon et avisé.



En outre, Rabelais « théâtralise » ce passage de l’œuvre. Ainsi, aucun narrateur n’est présent dans l’extrait, seul le dialogue subsiste, comme au théâtre …De plus, les références à « Alexandre de Macédoine » l.5 et aux« colonnes […] d’Hercule » l.16, sont autant de rapport avec la mythologie et ne sont pas sans rappeler la naissance du théâtre dans la Grèce antique.
En outre, le style du discours adopté par l’auteur avec le jeu de questions - réponses et le mélange des identités des conseillers par le biais de : « dirent-ils » l.20 et 31 et le fait qu’ils parlent tous les trois en même temps, ajoute un côté théâtralde l’extrait.
Aux yeux du lecteur Picrochole, tel un personnage de la Comedia dell’Arte, est une marionnette aux mains de ses hommes. Il pose des question naïves («Verrons-nous Babylone et le mont Sinaï ? » l.36) à ses conseillers, il y a comme à la comédie inversion des rôles …
Cependant dans cette « comédie burlesque », le comique verbal est dominant. Tout d’abord le genre du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire gargantua
  • Commentaire
  • Commentaire sur gargantua
  • Commentaire Gargantua
  • Commentaire
  • Commentaire Gargantua
  • Gargantua de Rabelais : exemple de commentaire
  • Commentaire gargantua discours aux vaincus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !