Commentaire Le Cid

Pages: 9 (2203 mots) Publié le: 18 janvier 2014
COMMENTAIRE DE L'EXTRAIT DU CID DE CORNEILLE par C. Hoarau
Grand dramaturge du XVIIème siècle, Pierre Corneille a connu un succès de scandale en 1637 avec sa
tragi-comédie Le Cid. La situation de Rodrigue, tiraillé entre son amour pour Chimène et le devoir de venger son
père, a donné naissance à l'expression « dilemme cornélien » qui prouve la renommée de son auteur et sa maîtrise
poétique etdramaturgique des tensions qui animent ses personnages. Composé de cinq actes en alexandrins, Le
Cid connaît plusieurs morceaux de bravoure, comme la tirade de Rodrigue qui, reçu en triomphe à la cour, raconte
au roi sa victoire sur les Maures, dans la scène 3 de l'acte IV. L'extrait surprend par son rythme et sa vision
élogieuse du combat mené par les Espagnols. Nous commenterons tout d'abordla théâtralité et la vivacité du récit,
puis la figure du héros qui se met en scène et enfin la valorisation de la guerre.
Dans un premier temps, nous constatons que le récit de Rodrigue représente les étapes du combat de
façon particulièrement vivante. En effet, le personnage insiste sur le contexte de la bataille, notamment sur le
décor poétique très visuel. La scène se passe au port carles Maures envisagent de prendre et de piller la ville, en
arrivant par bateau. La personnification de la mer renforce la menace des envahisseurs aux vers 19 et 20 :
« L'onde s'enfle […] Les Maures et la mer montent jusques au port ». En face, les Espagnols les attendent de pied
ferme, « couch[és] contre terre ». La confrontation entre les deux camps, métaphorisée par les deux éléments (eau
etterre), produit « des ruisseaux de leur sang », image hyperbolique qui transforme ensuite le décor en « champs
de carnage où triomphe la mort », métaphore saisissante du champ de bataille. Puis, le parallélisme du vers 62 met
en évidence le retournement de situation et l'inversion du mouvement dans le décor : « Le flux les apporta, le
reflux les remporte. » La description d'un espace bipolairedynamise donc le récit de Rodrigue.
Ensuite la vivacité de la tirade naît de l'hypotypose qui nous donne à voir, par le biais des mots, le
déroulement du combat. C'est dans ce but que le narrateur livre des détails sur les progrès de la lumière. Arrivés
de nuit, les Espagnols sont dissimulés par « cette obscure clarté qui tombe des étoiles » ; l'oxymore associe les
ténèbres de la nuit quicachent Rodrigue et ses hommes, à la lueur des étoiles qui leur permet de voir l'arrivée des
Maures. Ceux-ci sont désignés par la synecdoque du vers 18 « trente voiles », précision descriptive qui nous
donne le point de vue des hommes cachés. Pendant le combat, le jour se lève et semble complice des Espagnols,
quand il est personnifié au vers 53 « sa clarté montre notre avantage ». Mais la vue n'estpas le seul sens mobilisé
par le récit du héros ; il mentionne aussi le passage du « profond silence » trompeur aux « mille cris éclatants »
qui signalent le début de l'offensive et participent à l'effet de surprise. Leur font écho les « cris épouvantables »
des ennemis défaits, au vers 58. Ainsi la sollicitation des sens nous fait percevoir le combat avec émotion et
précision.
EnfinRodrigue dramatise le récit de la bataille dans sa tirade, en livrant des détails saisissants. S'il suit
l'ordre chronologique, il ménage toutefois des procédés théâtraux. Grâce à l'effet de surprise qui occupe une
dizaine de vers et retarde le moment de l'action proprement dite, le héros va dérouter les Maures qui « cour[aient]
au pillage et rencontrent la guerre » (vers 33), opposant un obstacleinattendu qui « épouvante » les ennemis. Par
la suite le récit se révèle tout aussi palpitant grâce à des revirements de situation puisque les Maures se
ressaisissent, dans la double antithèse du vers 38 « Leur courage renaît et leur terreur s'oublie ». On peut ajouter
que le suspense se poursuit toute la nuit puisque le narrateur « ne pouvait distinguer où le sort inclinait ». Quand
les Maures...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Cid
  • Le cid commentaire
  • Commentaire le Cid
  • Commentaire sur le cid
  • commentaire le cid
  • Commentaire sur le cid
  • Commentaire le cid
  • commentaire du "Cid" de Pierre Corneille

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !