Commentaire procès de Meursault dans : L'étranger

Pages: 9 (2245 mots) Publié le: 8 avril 2014
Commentaire composé de : L’étranger

Albert Camus

De « Même sur un banc d’accusé … » à « … des charges écrasantes contre un coupable »


Ce passage est extrait du roman d’Albert Camus, L’étranger. Ce roman est paru en 1942, et il a permis à Camus de se faire connaître. Albert Camus qui de nos jours est considéré comme un très grand écrivain du XXème siècle. Ce roman met en scène lepersonnage de Meursault, qui tout au long du roman va défier les conventions sociales et en payer le prix fort.
Meursault est un employé de bureau, qui vient de perdre sa mère. On assiste donc à l’enterrement de celle-ci au début du roman. Les évènements vont conduire Meursault à rencontrer une femme, Marie, citée dans cet extrait. Puis, par différents concours de circonstances Meursault va êtreamené à commettre un meurtre en fin de première partie du roman. La deuxième partie est composée de son procès et de son exécution. L’extrait étudié se déroule dans le tribunal pendant une partie de son procès. Nous tenterons de répondre à la question suivante :
Comment Meursault est amené à être étranger à son procès ?
Pour cela nous allons procéder en deux temps. Nous allons tout d’abord voiren quoi Meursault est extérieur aux évènements qui l’entourent. Puis nous verrons le décalage de la Justice par rapport à l’histoire.


La première chose que l’on ressent en lisant cet extrait c’est le fait que Meursault ne comprend pas bien ce qui se passe. On a l’impression qu’il ne réalise pas les enjeux des évènements. Il se comporte pendant tout le passage presque comme un enfant, depar sa naïveté. Cela se voit clairement avec la première phrase « Même sur un banc d’accusé, il est toujours intéressant d’entendre parler de soi. ». Le mot qui ressort le plus dans cette phrase est « intéressant ». Il se rend compte qui est l’accusé d’un procès mais il ne ressent pas la moindre peur ni même aucune émotion forte à propos de ce qui peut se passer lors du verdict. La preuve est quejustement la façon dont on parle de lui l’intéresse, mais cela ne prend pas en compte le contexte dans lequel il se trouve.
On peut noter que même s’il n’est pas focalisé en permanence sur ce qu’il se dit (« la plaidoirie du procureur m’a très vite lassé. ») il rapporte tous les éléments avec une exactitude certaine. Il est d’une honnêteté déconcertante à certains moments pour le lecteur. Onpeut notamment voir qu’après que le procureur est donné sa version des faits sur le crime, Meursault répond à cela « Ce qu’il disait était plausible ». Comme si ce que le procureur racontait était une histoire comme une autre. On comprend le fait que Meursault peut trouver l’histoire claire (« sa façon de voir les évènements de manquait pas de clarté »), mais ce qui surprend ce le fait que sicette histoire devient plausible aux yeux des jurés, alors elle devient la seule véritable. Elle par conséquence elle entraîne le futur de Meursault avec elle. C’est cette conséquence directe que Meursault n’a pas l’air de comprendre. Ce qui nous amène à voir aussi que Meursault est véritablement exclu de son jugement.

En effet, Meursault est un étranger total à ce procès, qui est pourtant lesien. Là où on pouvait attendre de Meursault d’être le personnage principal de ce procès, celui qui est au centre du débat, on assiste à l’inverse. Meursault est simplement laissé-pour-compte. Pendant tout l’extrait on a uniquement la vision intérieure de Meursault, ce qui nous permet bien de comprendre sa place et son ressenti. On voit ce point de vu interne avec les mots : « mon », « mes » oualors « j’ai ». Mais ce point de vu va pour le lecteur donner l’impression que ce qui se dit de Meursault est par conséquence faux, car même Meursault lui-même ne s’y reconnaît pas.
Même si comme on l’a vu au début, il n’a pas conscience et ne comprend pas la gravité de ce qui se joue, il comprend cependant à quel point il est exclu. On peut le voir avec la phrase « Tout se déroulait sans mon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le procès de meursault (l'étranger de camus)
  • Commentaire littéraire sur l'étranger d'albert camus, ivème chapitre : procès de meursault
  • Plan l'étranger de camus, le procès de meursault
  • Commentaire composé de l'etranger "meursault en prison"
  • L'attitude de meursault au cours de son proces illustre le titre " l'etranger"
  • Proces meursault
  • Le procès de meursault
  • Meursault, l'Étranger?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !