Commentaire sur le cid

Pages: 2 (258 mots) Publié le: 11 février 2013
Commentaire sur le Cid





Pour commencer, nous allons voir comment l’auteur exprime le dilemme.
Parla suite, nous allons analyser les différents choix de Rodrigues.
Nous pouvons observer un parallélisme syntaxique : « Misérable vengeur […] et mon âme abattue » (v. 3. 4).L’auteur souligne les deux options qui s’offrent à lui et qui le présentent soit comme actif soit comme passif. De plus, un chiasme est présent dans la suite du texte «  En cetaffront […] le père de Chimène » (v. 9. 10). Cette opposition permet de mettre l’accent sur le dilemme en présentant les deux choix de manière ostentatoire. Pour en finir avecles différents choix de Rodrigues, on observe de nouveaux un parallélisme syntaxique sous forme aussi d’une antithèse ou bien une formule impersonnelle « Il faut » (v. 13).Ici, l’auteur met en évidence des différents choix. Cette expression exprime l’action de devoir.

Après avoir analysé les différents choix de Rodrigues, nous allonsmaintenant analyser les marques d’hésitation employées par Rodrigues.
Tout d’abord, nous observons un oxymore « injuste rigueur » (v.4). Cet oxymore met l’accent sur la difficultédu choix qui s’impose à Rodrigues et qu’il subit ; et en même temps sur la nécessité de ce choix. Par la suite, nous pouvons observer une anaphore qui est aussi sous la formed’une interrogation rhétorique et d’une antithèse «  ……………… » (v.19. 20). L’auteur insiste sur l’hésitation entre sentiments et solitude puisqu’il n’a que lui commeinterlocuteur. De plus, une double antithèse et une accumulation sont présents dans la suite du texte « Père, maîtresse, honneur, amour » (v. 21). Elles traduisent l’idée d’obsession.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Cid
  • Commentaire Le Cid
  • Le cid commentaire
  • Commentaire le Cid
  • commentaire le cid
  • Commentaire sur le cid
  • Commentaire le cid
  • commentaire du "Cid" de Pierre Corneille

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !