Commentaire l'ingénu de voltaire chapitre 3

Pages: 6 (1496 mots) Publié le: 6 mars 2011
Commentaire de texte

Voltaire, L'Ingénu (chapitre III)

Introduction :

L'Ingénu est un conte philosophique publié la première fois en 1767 comme une « histoire véritable tirée des manuscrits du père Quesnel ». Voltaire y met en scène un jeune huron débarquant en France et qui se retrouve confronté au régime autoritaire de la religion et de la monarchie à la fin du XVIIème siècle. Cetteextrait se situe au début du conte, l'Ingénu a été recueilli par les Kerkabon, un honnête prieur et sa sœur vivant en Basse-Bretagne, dont il s'est avéré être leur neveu. Il doit donc se convertir au catholicisme et cet extrait retrace sa conversion avec humour et critique. Il est donc intéressant de se demander comment, derrière ce récit comique, Voltaire critique la religion. Dans un premiertemps, nous verrons en quoi ce récit est un récit comique puis, dans une seconde partie, nous montrerons comment Voltaire dénonce la religion.

I. Le support de la critique : du récit léger à l'humour satirique

A. Le récit :

Une structure :

Le texte se compose de cinq paragraphes qui relatent de brèves anecdotes concernant la conversion de l'Ingénu. Le texte raconte donc une histoireoù le personnage évolue : c'est une situation d'apprentissage, typique du conte.

Une action :

Verbes d'action : temps du récit : imparfait « frappait », « fallait » et passé simple « dévora », « loua », « tira »; et au présent de narration qui rend l'action plus prenante : « pousse », « accourt », « on voit »

Présence de discours directs l.18-20 et 38-40 qui permettent une meilleureintégration du lecteur dans le récit.

Accélération du temps : sommaire assurant un rythme rapide propre au conte due à l'absence de mots de liaison et renforcé par l'adverbe « bientôt » et l'expression « en peu de temps ».

Des actants :

Des personnages secondaires : « Mademoiselle de Kerkabon », « le chirurgien du village »

Un héros au centre du récit : « L'Ingénu », étalage des qualités :« mémoire excellente », les tournures superlatives « si vigoureuse », « d'autant plus vive et plus nette » et les tournures négatives « rien ne s'effaçait », « il n'avait jamais rien oublié » accentuent le côté admirable du héros. Insistance sur ses capacités intellectuelles et sa soif d'apprendre il « dévora [le Nouveau Testament] avec beaucoup de plaisir ». Il a l'esprit vif « L'Ingénu sutbientôt presque tout le livre par cœur » et une bonne conception car éloignée de tous préjugés : « les choses entraient dans sa cervelle sans nuage »

B. Un récit comique : de l'humour innocent à l'humour critique

Une naïveté exacerbée :

L'Ingénu manque d'éducation, il croît que Pilate et Caïphe, personnages bibliques responsables de la mort de Jésus, vivent en Basse-Bretagne et son « zèle »fait sourire le lecteur.
Il prend toutes les instructions de la Bible au pied de la lettre, ce qui déconcerte les religieux et le comique de sa naïveté est renforcé par sa confiance dans son jugement avec la répétition de « il ne douta pas » et des expressions comme « il est donc évident » dans son discours direct.
Cette ingénuité se retrouve dans le syllogisme décalé l.18-20 : les personnages dela Bible sont circoncis, or il veut (ou doit) devenir comme eux, il doit donc être à son tour circoncis.
La naïveté exagérée du huron provoque un effet comique mais permet aussi à Voltaire de critiquer la religion.

Une conversion burlesque :

comique de situation proche de la farce : ligne 37-42 : altercation comique entre l'Ingénu et le récollet qu'il contraint par la force de se confesserà son tour → l'ordre des choses est renversée : le prêtre qui avait la supériorité spirituelle se retrouve « à genoux » face à la force sauvage de l'Ingénu « Il appuyait son large genou contre [sa] poitrine ». La farce est accentué par les coups du « catéchumène qui gourmait le moine ». Voltaire détourne ainsi la leçon de catéchisme de l'Ingénu pour la rendre comique

Les interventions...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'ingenu, voltaire chapitre 3
  • commentaire chapitre 3 de l'ingénu
  • Commentaire chapitre 1 l'ingenu de voltaire
  • Commentaire zadig de voltaire chapitre 3
  • Commentaire composé
  • Commentaire composé chapitre xx de l'ingénu (voltaire)
  • commentaire de texte
  • Commentaire composé de candide, voltaire, chapitre 3

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !