commentaire

543 mots 3 pages
Commentaire littéraire

On assiste à une scène d'hospitalité entre 2 personnages : une personne (le narrateur, le poète) et un pauvre très banale (vers 1 : " Un pauvre "). Comportement civique de Hugo (vers 3). Il reçoit le mendiant.
La scène se passe en décembre, ce qui aggrave la détresse « le givre et le vent », « le vieillard grelotait de froid » .
En arrière plan du décor : " paysans accroupis sur leurs bâts ", " âne " " marché " ; scènes simples représentant la réalité quotidienne
Un personnage très ordinaire : le mendiant
Hugo emploie un vocabulaire familier pour la description du mendiant "le vieux vit dans une niche" vers 6-9. Puis le ton se modifie .La vision devient de plus en plus proche > le pauvre prend ses aises – vers 9 : "Tendant les mains pour l'homme et les joignant pour Dieu". Il s'agit d'un moine mendiant coupe au milieu :mettre sur le même plan des éléments opposés ; ex. : abstrait / concret rejet de l’action " rêve ", rejet de la fréquentation des hommes "solitaires", uniquement contact avec la nature "un rayon de ciel triste".
Le pauvre est un être plus près de dieu que les autres hommes.

Le regard du poète

Regard et sentiments
On ne peut pas voir quelque chose sans sympathie et émotion donc comme le poète voit, c'est parce qu'il éprouve de l'affection pour ce mendiant.
Le poète voyant
- la pensée : "Et je lui répondais, pensif et sans l'entendre" au vers 15 : mise en valeur par la position dans le vers : début du deuxième hémistiche (= moitié d'un alexandrin)
- le songe : "Je songeais que cet homme était plein de prières" au vers 24 : mis en valeur par la position en début du vers. Le mendiant est devenu un saint. Relation surnaturelle entre la pauvreté et la dignité.
- le regard : "Et je regardais, sourd à ce que nous disions" au vers 25 idem. Le manteau représente le ciel de la nuit dans lequel " la braise ", les étoiles, sortent et billent. Le sentiment éveille l’imagination du poète.
- La vision : " Sa bure où je

en relation

  • commentaire
    964 mots | 4 pages
  • Commentaire
    305 mots | 2 pages
  • Commentaire
    2024 mots | 9 pages
  • Commentaire
    2022 mots | 9 pages
  • Commentaire
    388 mots | 2 pages
  • Commentaire
    8528 mots | 35 pages
  • commentaire
    398 mots | 2 pages
  • Commentaire
    941 mots | 4 pages
  • Commentaires
    647 mots | 3 pages
  • commentaire
    442 mots | 2 pages