Communication électronique

Pages: 19 (4606 mots) Publié le: 6 juillet 2012
|

Introduction
Le terme anglais Short Message Service, plus connu sous l’acronyme SMS, est un service proposé conjointement à la téléphonie mobile permettant de transmettre des messages écrits de taille réduite et abrégée. Le langage SMS est un moyen de communication modifiant les caractéristiques orthographiques voire grammaticales d'une langue (dans notre cas présent il s’agit de la languefrançaise) afin de réduire sa longueur, dans le but de diminuer la durée requise pour composer l'énoncé ou afin de réduire sa longueur en deçà du seuil maximum imposé par les messages SMS. C’est donc un service qui permet de transmettre des messages d’une longueur comprise entre 70 et 160 caractères suivant la langue utilisée. Le SMS est une façon divertissante de communiquer, c’est un jeu avecle langage; car le langage SMS en lui-même n’existe pas. Chaque utilisateur utilise en principe les classiques puis invente des mots à son gré. Tout est sujet de réflexion car les codes sont testés, changés et en constante évolution.
Chaque message est envoyé à travers un mécanisme (Stone and Forward) à un SMSC (SMS Center), qui essaie de le transmettre au destinataire. Si ce dernier n’est pasjoignable, le SMSC stocke le message pour le retransmettre, après plusieurs essais. Deux opérations sont disponibles: le Mobile Terminated (MT), pour les messages envoyés à un terminal mobile, et le Mobile Originating (MO), pour ceux qui sont envoyés depuis un terminal mobile. Il existe deux types de protocole de transmission de SMS:
* Le protocole Short Message Service – Point to Point(SMS-PP), qui permet une transmission de point à point (entre SMSC et un téléphone mobile GSM).
* Le protocole Short Message Service – Cell Broadcast (SMS-CB), qui permet une transmission par diffuser des messages (publicitaires, informations publiques, etc.) à tous les utilisateurs mobiles d’une zone géographique donnée (entre SMSC et plusieurs téléphones mobiles BSM).

Les travaux universitairesrelatifs aux échanges SMS
Depuis le début des années 2000 de nombreuses recherches ont été menées dans le domaine de cette nouvelle communication visant à analyser la forme de langage en continue transformation, trouver des moyens automatiques de la traduire, la faire correspondre au français standard et produire des statistiques. Des récoltes de corpus SMS se sont déroulées dans beaucoup de Paysfaisant partie du projet sms4science. Parmi ceux-ci pour les Pays francophones, la Belgique en 2004, lors d’une enquête nommée Faites don de vos SMS à la science et la France avec alpes4science et depuis 2011 avec sud4science.
Les techniques employées par les auteurs des articles que nous avons résumés sont tout aussi intéressantes, différentes qu’explicites. En premier lieu, Louise AmélieCOUGNON dans son article publié en 2008 : "Le français de Belgique dans 'l'écrit spontané'. Approche d'un corpus de 30.000 SMS". In Travaux du Cercle Belge de Linguistique. En utilisant près de 30,000 SMS en français, l'auteur analyse comment les langues sont mélangées, empruntées, transformées en code et s'influencent dans un contexte de SMS. Après la présentation des aspects multilingues du corpus, ledocument se concentre sur les types de commutation qui arrivent dans des SMS (métaphoriques ou situationnels) et qui montrent au moins partiellement, les fonctions de contact de langue dans des nouveaux médias de communication. Cette étude a porté sur une approche syntaxique et phonétique d’un corpus de 30.000 SMS constitué en 2004, lors d’une enquête nommée Faites don de vos SMS à la science etmenée en Belgique francophone. L’auteur se concentre sur les éléments caractéristiques régionaux, du français de Belgique, c’est-à-dire sur leur manière de parler via l’usage des SMS. Pour mener à bien cette étude, l’auteur élabore une liste de traits syntaxiques et phonétiques typiques du français belge. Puis ce même corpus subit un traitement informatique afin de rechercher de lexies (tels...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La communications electroniques
  • Dictionnaire des termes utiles en communication électronique
  • Un prestataire de la société de l'information est-il un opérateur de communications électroniques ?
  • Analyse comparé des impacts environmentaux de la communication par voie electronique
  • Marketing communications dans un label de musique électronique (english)
  • La banalisation de l'usage de la messagerie electronique remet-elle en cause les circuits traditionnels de la...
  • Electronique
  • Electronique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !