Compétence politique ou bricolage idéologique

Pages: 16 (3836 mots) Publié le: 8 avril 2011
Exposé :
Séance n°3 : Compétence politique ou bricolage idéologique

Introduction :

« La question de la compétence politique est constamment reprise tout au long de l’histoire des sciences sociales»1. Celle-ci se définit selon Pierre Bourdieu comme : «  la capacité de passer d’une expérience personnelle à un problème d’ordre plus général. C'est la capacité à faire d'un cas particulierl'exemple d'une loi universelle »2. Or tout le monde est loin d'être capable d'une telle montée en généralité. Pour accéder à la parole politique il faut se sentir capable et autorisé à le faire, et ces dispositions sont largement déterminées socialement, c’est ce que nous étudierons plus loin.
«  La compétence politique est l’un des principaux objets de controverses entre les spécialistes dessciences politiques car ses enjeux sont non seulement scientifiques, mais aussi normatifs »1.
Comme Loïc Blondiaux le souligne dans son article sur la compétence politique, ces enjeux concernent : « la validité des représentations officielles de la démocratie représentative, la légitimité du peuple à intervenir dans les affaires de la cité, l’analyse de l’opinion publique ou encore la validité desenquêtes d’opinion ». Mais si les enjeux des controverses sur la compétence politique sont constants, les arguments se renouvellent et contribuent au déplacement des questions et des hypothèses de recherche. Il faut donc périodiquement rouvrir ce dossier pour intégrer et discuter les évolutions des perspectives. C’est cette ambition qui a animé les travaux des chercheurs chiliens et français réunis dansle cadre d’un programme de coopération. Les résultats de ces travaux sont notamment présentés dans les deux articles du corpus à savoir celui de Loïc Blondiaux dans « Faut-il se débarrasser de la notion de compétence politique ? Retour critique sur un concept classique de la science politique » et celui d’Alfredo Joignant dans « Compétence politique et bricolage. Les formes profanes du rapportau politique. »
L’article de Blondiaux est consacré à l’analyse du renouvellement des problématisations de la compétence politique. Quant à Joignant, celui-ci a choisi de mettre en évidence la diversité des modes d’appréhension des objets politiques plutôt que sur les niveaux inégaux de compétence.
L’étude de ces deux articles nous ont amené à nous poser la question de savoir s’il on peutenvisager la compétence politique comme un bricolage idéologique ? Pour répondre à cette problématique nous étudierons dans une première partie la compétence politique, un concept classique de la science politique en perpétuel évolution, dans cette partie il conviendra de développer l’approche classique sur la question de la compétence politique puis il sera évoqué la remise en cause de l’approcheclassique depuis les années 1990. Dans une seconde partie nous développerons les formes profanes du rapport au politique, dans cette partie il sera mis en avant l’approche généraliste de la compétence politique puis nous étudierons le rapport pratique au politique.

I. La compétence politique : concept classique de la science politique en perpétuel évolution

A. L’approche classique de laquestion de la compétence politique
Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la question de compétence politique s'est posée et devenue l'objet central de la science politique contemporaine. L'article de Loïc Blondiaux souligne certes les convergences, mais aussi différencie l'approche américaine de l'approche française de la compétence politique du citoyen ordinaire. Le terme « compétence »est plutôt utilisé en France, les anglo-saxon parlant plus de « sophistication ».
En français comme en anglais la notion de compétence politique recouvre deux dimensions indissociables:
Une dimension cognitive : c'est selon le dictionnaire Robert, une « connaissance approfondie » ou, en linguistique,  « un système formé par des règles et les éléments auxquels ces règles s'appliquent intégré...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sentiment de compétence politique et intérêt pour la politique
  • Politique manageriale des competences
  • Une vision de la politique et deslogiques de compétences
  • Compétence et indifférence en politique, l'exemple des jeunes
  • Bricolage
  • Le bricolage
  • le bricolage
  • Le bricolage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !