Comparaison des textes le pélicande musset et l'albatros de baudelaire

Pages: 2 (453 mots) Publié le: 21 décembre 2010
Comparaison des textes de Musset et de Baudelaire

Les textes présentent des ressemblances et des différences sur le cadre spatio-temporel.
Il est possible de les rassembler sur le cadre devie terrestre inconfortable et dans une certaine mesure dangereux : « brouillards » et « roseaux » (v.2) chez Musset et « glissant » et « gouffres amers » (v.4) chez Baudelaire, ces milieux sonthumides. Il est bon de préciser que leur statut d’oiseaux leur permet de vivre sur terre mais que dans les airs ils sont mieux, l’Albatros de Baudelaire est le « roi de l’azur » (v.6).
Cependant lavitesse des actions et par définition le temps n’est pas identique dans les deux textes. Musset nous parle d’un « long voyage » (v.1) qui se traduit par le fait que le pélican ne revient que le « soir »(v.2) alors que chez Baudelaire les actions s’enchaînent rapidement « prennent » ; «  à peine » ; « naguère ».

Les différents personnages présents dans ces deux poèmes peuvent être également misen relation ou en opposition.
Les poètes, que ce soit chez Musset ou chez Baudelaire, sont incarnés par de grands oiseaux de mer qui sont en contact avec leur public, représenté par les enfants dupélican chez Musset, petits et laids « goitres hideux » (idée renforcée par l’hiatus ») et par les hommes d’équipage moqueurs chez Baudelaire. Le rapport n’est cependant pas le même dans les deuxtextes.

Les rapports entre les personnages impliquent que la construction dramatique soit différente : chez Musset, le pélican à un rôle de père nourricier « mamelle » (v.18), les « petits » ontun besoin vital du poète et de son art et qu’il soit dans les airs ou sur terre il est toujours en position de supériorité « roche élevée » (v.8). Au contraire, chez Baudelaire, le public représentaitpar « les hommes d’équipage » se sert du poète et de son art comme divertissement « pour s’amuser » (v.1) et se moque du poète qu’il s’amuse a ridiculiser « l’un agace » ; « l’autre mime »....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'albatros de baudelaire
  • L'albatros
  • L'albatros de baudelaire
  • L'albatros baudelaire
  • Baudelaire, l'albatros
  • L'albatros de baudelaire
  • L'albatros baudelaire
  • L'albatros baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !