Comparaison du IIIe, IVe et Ve République

Pages: 7 (1531 mots) Publié le: 5 janvier 2014








Histoire
Les III, IV et Vèmes Républiques françaises









Sujet : Comparez les III, IV et Vèmes Républiques françaises.

Lors de l’élection présidentielle de 2012, 11% des français ont voté pour Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), unique candidat prônant une VIème République en France. En effet, la France est un pays qui, depuis la première République, connaîtune succession, sur des périodes plus ou moins courtes, de différentes Républiques, au nombre de cinq. Seule la Vème République a succédé naturellement à la IVème République, les autres ayant été stoppées par des coups d’Etat (1799, coup d’Etat de Napoléon Bonaparte et 1852, coup d’Etat de Napoléon III) ou par l’instauration de régimes autoritaire (Régime de Vichy, 1940). La République françaiseest une démocratie correspondant à une certaine période et comportant de valeurs communes, des symboles républicains. C'est un régime politique où les représentants sont élus par les citoyens, ayant une constitution protégeant le citoyen d'inégalité. Elle possède également des valeurs communes comme la DDHC ainsi que la laïcité. Intéressons-nous plus précisément aux III, IV et Vèmes Républiques enles comparant. Nous examinerons tout d’abord les points communs puis les différences existant entre ces différentes Républiques.

Etudions dans un premier temps les points communs aux III, IV et Vèmes Républiques.
Les points communs se forment tout d’abord sur un renforcement progressif des institutions politiques, pour ainsi dire de la démocratie. L’adoption du suffrage universel, qu’il soitdirect ou indirect suivant les Républiques, en fait partie même si, de nos jours, le suffrage universel direct est privilégié (Constitution de 1958). En outre, la séparation des pouvoirs (législatifs, exécutifs et judicaires), confiés à des organes indépendants, ont été préservés tout au long de ces trois républiques. De plus, le Président de la République ou du Conseil peut demander à l’AssembléeNationale (AN) les pleins pouvoirs, ce qui a favorisé la montée de Pétain en 1940, et détruit la troisième République. Ceci est également valable en temps de crise, par exemple lorsque les pleins pouvoirs ont été accordés à De Gaulle afin qu’il puisse rédiger une nouvelle constitution. Le pluralisme politique est également une idée forte de ces différentes politiques. Cependant, tandis que ceciétait source d’instabilité au sein de la IIIème et IVème République, la constitution de 1958, prônant un renforcement du pouvoir présidentiel, a perpétué ce gage de démocratie tout en stabilisant le pouvoir exécutif.
Lorsque les républicains gagnent l’élection présidentielle de 1879, le combat pour la laïcité est aussitôt repris. L’instauration, l’encrage d’une laïcité profonde est une des avancéesmajeures réalisées par ces différents régimes. Il faut le dire : la France est un pays traditionnellement catholique, avec une culture largement judéo-chrétienne, rendant la tâche des défenseurs de la laïcité ardue. Jules Ferry, par l’abrogation des lois de 1881 et 1882, rend l’école gratuite et obligatoire, posant les premières fondations de l’école laïque. A la fin du XIXème siècle, l’affaireDreyfus révèle un profond antisémitisme qui s’est également exprimé plus tard lors du Régime de Vichy. Néanmoins, après cette sinistre affaire, nous assistons à une grande poussée d’anticléricalisme. La loi de 1905 va constituer un tournant pour ne pas dire un virage à trois cent soixante degrés au sein de notre société. Cette loi fait écho à celle de 1904 (rupture avec la papauté, édition desprogrammes solaires par l’Etat), vu que l’Etat va être séparé de l’Eglise, c’est-à-dire que aucune institution religieuse ne peut exercer de pouvoir politique. En 1905, la France est officiellement un Etat laïque (sauf pour l’Alsace-Lorraine, qui jusqu’alors faisait partie de l’Allemagne). La liberté de conscience religieuse promet aucune discrimination ou persécution des différentes religions....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les originalités de la Constitution de la Ve République par rapport à la IIIe et la IVe Républiques.
  • « Comparer les procédures de révisions constitutionnelles des iiie, ive et ve républiques. »
  • De la ive république à la ve république
  • De la ive à la ve république
  • Ive à la ve république
  • La ive république, rupture ou continuité avec la iiie ?
  • De la ive à la ve république synthèse
  • Histoire constitutionnelle française : la iiie republique et la ive republique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !