Comparaison d'antigone de sophocle et d'anouihl

1007 mots 5 pages
EXPOSÉ SUR MICROMEGAS DE VOLTAIRE
XVIIIè siècle

Résumé

Micromégas (qui signifie petit et grand) est un jeune savant, géant (32kms de haut). Il a 670ans au début du conte. A la suite de travaux scientifiques contestés par les fanatiques du clergé de sa planète, il est contraint à l’exil. Il est doué d’une intelligence exceptionnelle, il devine très tôt le 50 propositions d’Euclide. Toutefois, il n’a nulle trace d’orgueil, au contraire, il est conscient de l’insuffisance de son savoir.
Il se garde de juger autrui par rapport à lui-même et sait reconnaître la juste valeur de chacun.
A son arrivée sur saturne, Micromégas se lit d’amitié avec le secrétaire de l’Académie des Sciences, un « nain » de 10kms de haut. Celui-ci est très inférieur à Micromégas mais est très motivé pour suivre M. dans son voyage.
Ensemble les deux compagnons visitent Jupiter, Mars, puis échouent sur la Terre.
Micromegas est un bon pédagogue. Ainsi, lorsque le Saturnien conclut à l’absence de la vie sur Terre parce qu’il ne voit ni ne sent rien, il lui démontre que son erreur est générée par l’insuffisance des sens.
Les Terriens, qui entendent des voix venues d’ailleurs, cèdent à la panique.
Devant l’inconnu, leurs attitudes sont irrationnelles et dérisoires. (Ils sont tout petit par rapport aux deux géants).
Micromégas ne tarit pas d’éloges sur ces petits être « tout esprit », étonné par leurs connaissances et séduit par leur sagesse puisqu’ils condamnent les guerres et les souverains.
Mais, si Micromégas ne parvient pas à trouver les limites de leurs connaissances, ils n’en sont pas moins des philosophes bavards qui croient tout connaître et affirment pouvoir expliquer l’inexplicable. Le débat sur l’âme donne lieu à une cacophonie ou chacun dit sa « vérité » et contredit celle de l’autre.
Effrayés et déçus par ces petits monstres imbus d’eux-mêmes, les deux géants reprennent leur route.
Micromégas pense qu’il a trouvé le vrai visage de ces « atomes intelligents » et

en relation

  • Document
    4152 mots | 17 pages