Conception de la sociologie wébérienne

Pages: 11 (2529 mots) Publié le: 12 novembre 2011
La méthode compréhensive :
Comment concilier subjectivité sociale et objectivité scientifique
L’organisation du domaine sociologique en tant que science expose dans son processus la difficulté de concilier la méthode à l’ensemble des connaissances scientifiques. Ce qui est particulièrement épineux, c’est que l’un et l’autre se déterminent de par leur complémentarité et c’est là l’importancepour les sociologues d’œuvrer entre le réel et l’abstraction pour offrir un cadre scientifique à la recherche. En fait, ceci n’est que l’esquisse pour comprendre en quoi l’enjeu derrière la méthode sociologique de Max Weber pousse à la problématique. Le propre de la méthode wébérienne pose problème en ce qu’elle cherche à considérer une méthode permettant de dégager la connaissance objective sur labase subjective de l’activité sociale. La méthode dite compréhensive est ce qui résout cette problématique et c’est là qu’il est nécessaire de statuer les concepts exposés par Weber. Ainsi, il est de mise de considérer l’ensemble de référence en distinguant les concepts d’agent et d’activité sociale. L’activité sociale statuée, les concepts reliés à la compréhension et à l’interprétation doiventêtre étudiés pour comprendre la méthode wébérienne. Il résulte du traitement de ces deux dernières parties, une possibilité de donner le statut des concepts d’idéal pur et d’idéaltype.
L’agent et l’activité sociale comme base
Considérant la méthode présentée par Weber, il est important d’établir une base à la méthode compréhensive. Pour cela, il semble être de mise d’établir la relation entre lesconcepts définis par Weber et d’identifier leur statut propre ainsi que celui qu’ils ont au sein de cette relation. Pour considérer cette base, il est important de dire pourquoi les concepts d’agent et d’activité sociale sont liés ensemble par le sens.
Pour présenter globalement cette première relation conceptuelle, le concept d’agent représente l’unité de référence. Il l’est, car il est à lasource de tous phénomènes sociologiques et sa nature d’agent impose qu’il soit en action. Dans une certaine mesure, l’existence de l’agent est toujours relative à son activité. Cependant, si cela est accepter par Weber, il reste que ce concept est aussi absolue dans la mesure où il n’y a pas d’autres concepts comme la classe sociale ou la nation qui conditionne l’agent. Chez Weber, le conceptd’agent est central. De plus, il est concret, car chaque phénomène social constituant la réalité sociale renvoi à sa source qui ne peut être que réel. L’agent fait partie de la réalité et son existence renvoie directement à la réalité des phénomènes sociaux. De plus, chez Weber, l’agent est une conception à caractère neutre parce qu’il n’y a pas de transcendance métaphysique (bon, juste, beau) dans ce lerelie au sens de son activité. Cela démontre que l’agent et le sens qu’il donne à son activité ne dépendent pas de l’objectivité, mais que ce premier est une entité subjective et que le sens qu’il donne à son activité l’est aussi. En ce qui a trait au sens, il est nécessaire de considérer le concept d’activité sociale pour continuer.
Avant d’aborder le statut du concept de l’activité sociale, ilest impératif de le définir. Pour Weber, l’activité sociale est un comportement dirigé vers celui d’autrui et dans lequel l’agent lui communique un sens subjectif. Par cette définition, il est possible de distinguer le statut de ce concept. La nature de l’activité sociale est donnée empiriquement parce qu’elle est distinguée consciemment en tant que phénomènes par l’expérience. L’activité socialese pose en réalité comme un phénomène formant l’espace sociale empirique et il est important de considérer ce concept comme concret en ce que le phénomène est donné en lui-même (saisi dans sa singularité) dans la réalité. De plus, le sens derrière l’activité est fondamentalement subjectif et pose cette dernière comme subjective par le sens que lui donne son agent. Comme il est donnée dans la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'approche wébérienne et durkheimienne en sociologie
  • Initiation à la conception d'une monographie en sociologie ou en anthropologie
  • conception
  • conception
  • conception
  • Conception
  • La conception
  • Conception

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !