Conférence: la conception moderne de la science.

Pages: 8 (1906 mots) Publié le: 13 novembre 2011
CONFERENCE : LA CONCEPTION MODERNE DE LA SCIENCE
Notion abordées : La vérité, le savoir.

INTRODUCTION :
Le mot « science », n’a pas qu’une seule signification. Au sens large, la science correspond à tout ce que l’on sait.
Dans l’Antiquité, la « science » est tout ce qui est mathématisable. Thalès et Pythagore créent les mathématiques abstraites. Les Grecs ne connaissent pas ladémonstration. Aujourd’hui, ce que l’on appelle « science » est le fait de construire un modèle d’explication qui est hypothétique, puis de construire un modèle expérimentale afin de confronter ce modèle à la réalité. Cette nouvelle façon de penser apparait au 17ème siècle dans une toute petite partie du monde, en Italie.
-Pourquoi à ce moment-là et pas avant ?
-Quels étaient les différents obstacles ?
Lesplus grands esprits ont développés des idées qui nous font « rire » maintenant. Cette façon de penser était « naturelle » pour eux, on ne remet pas en cause la nature.
-Comment ont- ils put modifier ces idées ?
-Quelque uns arrivent à tout déconstruire et à créer de la connaissance. Comment un obstacle se dépasse t-il ?
Exemple : Je lance un objet, il fait une trajectoire retombe puiss’immobilise. Un objet peut-il passer du repos au mouvement sans le contact d’un objet en mouvement ? « Non » Le repos se conserve t-il ? « Oui » Le mouvement se conserve t-il ? « Non ». C’est l’idée d’Aristote au 4ème siècle av. J.C. Cette idée est réfutée par Galilée en 1732. Les trois réponses sont fausses. Le mouvement se conserve, c’est le principe d’inertie. C’est le principe de conservation dumouvement, qui est à l’origine de la physique. En effet, l’objet est attiré par le centre de la terre, il est arrêté parce qu’il y a un obstacle. Il n’y a pas de repos. On se fait donc de la vérité une idée fausse, il faut différencier vérité de réalité. Le problème est que l’expérience nous induit en erreur systématiquement.
1. Les obstacles culturels à la physique.
Créer la science plus tôt étaitimpossible. Au Moyen Age ont pense que le monde a une structure visible, que Dieu a créé le monde avec cette structure visible et qu’il ne fait rien n’importe comment. Exemple : lorsqu’une chose ressemble à une autre il y forcément une affinité entre les deux, s’étant redu compte que les pétales ressemblaient aux yeux, les hommes tentaient de guérir les yeux avec des pétales. Ainsi, rien n’arrivesans la volonté divine. Dieu est éternel et hors du temps mais, il peut tout changer toujours. Tout est possible. Si tout est possible l’idée même de loi scientifique est impossible.
- Comment des gens ont-ils pu croire à de telles absurdités ?
Exemple : La chasse aux sorcières, qui fit 800 000 brulées vivent principalement entre 1580 et 1630. Selon l’église, le diable se sert des femmes pourfaire baisser le christianisme. L’Inquisition (au service de l’église) est présente dans tous les villages à la recherche des femmes possédées. Ces femmes sont torturées pour les faire avouer (elles avouent toutes) puis elles sont brulées vivent. Devant ce carnage, un membre du clergé se met à protester. Jean Bodin (Philosophe et immense intellectuel) lui répond qu’il est un « double agent du diable». Pour lui le fait qu’une sorcière vole sur un balais est concevable tandis que le fait que la terre tourne autour du soleil est inconcevable (le mouvement ne se conserve pas, la terre est donc immobile).
Les obstacles culturels sont donc très forts.

3. Les obstacles théoriques
Pour Aristote le mouvement ne se conserve pas. Sur terre il y a du mouvement. Pour lui il existe le monde «Sublunaire », situé en dessous de la lune, un monde d’imperfection, en effet, le mouvement est le signe même de l’imperfection et le monde « Supralunaire », au-dessus de la lune dans lequel rien n’a jamais changé et ne changera jamais. Cette théorie est enseignée jusqu’à Galilée. Aristote, se pose néanmoins un problème : Si le mouvement ne se conserve pas comment se fait-il que si je lance un caillou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Science moderne
  • La conception moderne de la vie
  • La conception inductiviste de la science
  • ART MODERNE sciences humaines
  • l'avênement de la science moderne en occident
  • Sciences politiques modernes
  • Humanisme : la science moderne
  • Conception d'une unité moderne de production

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !