Confessions de Saint Augustin

1515 mots 7 pages
Dans son roman Confessions, Saint-Augustin est à la fois à la quête de Dieu et à la tentative de compréhension de soi-même. Tout au long de son roman, Augustin fait part de cette quête et des difficultés qui s’y rattachent. Du début à la fin du chapitre X, le problème du rassemblement de la diversité déroute la progression de Saint-Augustin dans sa quête à double facette. Il commence par rechercher Dieu. Il ne sait pas où le trouver, donc il questionne l’extérieur; la terre et ce qui la compose, la mer, les poissons, les animaux, l’air, le ciel, le soleil, la lune et les étoiles, mais ceux-ci répondent tous : « Nous ne sommes pas votre Dieu : cherchez-le au-dessus de nous »1. Et ils ajoutent que Dieu les a tous créés. Ensuite, il se retourne vers les sens; l’ouï, le toucher, l’odorat, le goût et la vue. Mais Augustin dit clairement qu’il ne veut pas s’arrêter « à cette puissance »2 que les animaux ont eux aussi, il veut s’élever jusqu’à Dieu, s’élever à « la plus haute partie de [son] âme »3. Et finalement, il décide de passer au-delà des sens, que tout animal possède, et se retourne vers l’âme, plus précisément, la mémoire. Dieu, pour Augustin, est élevé au-dessus de son âme, c’est là qu’il cherche atteindre sa quête.

Ce n’est ni par les objets, ni par les sens qu’Augustin peut retrouver Dieu. C’est dans la mémoire, dans la partie supérieure de l’âme qu’il pourra s’élever à celui qu’il aime. Il réfère sa mémoire comme étant « des vastes palais » et de « larges campagnes ». Ces mots donnent l’image d’un terrain si vaste qu’on ne peut s’y retrouver. C’est pour cette raison qu’Augustin compare la mémoire à quelque chose d’aussi répandue car, souvent, il est difficile de se rappeler de toutes les notions qui s’y cachent. Ce sont des images qui se retrouvent dans la mémoire, des images qui entrent par la porte des sens. L’homme possède cinq sens et, par ces cinq sens résultent une idée globale de la chose qui a été en contact avec soit l’ouï, l’odorat, le

en relation

  • Les confessions de saint augustin
    8188 mots | 33 pages
  • Les confessions de saint augustin
    361 mots | 2 pages
  • Confessions de saint augustin
    727 mots | 3 pages
  • Confessions Saint Augustin
    1050 mots | 5 pages
  • Résumer "les confession" saint augustin
    1113 mots | 5 pages
  • Sujet : dans les confessions, saint augustin écrit : « le mal [...] est la perversité d'une volonté qui se détourne du bien. » votre lecture des œuvres au programme, macbeth de shakespeare, la profession de foi du
    5676 mots | 23 pages
  • les confessions de st augustin
    295 mots | 2 pages
  • Augustin
    2049 mots | 9 pages
  • Fiche auteur Augustin
    1057 mots | 5 pages
  • Compte rendu
    754 mots | 4 pages