Confessions de Saint Augustin

Pages: 7 (1515 mots) Publié le: 20 mai 2014
Dans son roman Confessions, Saint-Augustin est à la fois à la quête de Dieu et à la tentative de compréhension de soi-même. Tout au long de son roman, Augustin fait part de cette quête et des difficultés qui s’y rattachent. Du début à la fin du chapitre X, le problème du rassemblement de la diversité déroute la progression de Saint-Augustin dans sa quête à double facette. Il commence parrechercher Dieu. Il ne sait pas où le trouver, donc il questionne l’extérieur; la terre et ce qui la compose, la mer, les poissons, les animaux, l’air, le ciel, le soleil, la lune et les étoiles, mais ceux-ci répondent tous : « Nous ne sommes pas votre Dieu : cherchez-le au-dessus de nous »1. Et ils ajoutent que Dieu les a tous créés. Ensuite, il se retourne vers les sens; l’ouï, le toucher, l’odorat,le goût et la vue. Mais Augustin dit clairement qu’il ne veut pas s’arrêter « à cette puissance »2 que les animaux ont eux aussi, il veut s’élever jusqu’à Dieu, s’élever à « la plus haute partie de [son] âme »3. Et finalement, il décide de passer au-delà des sens, que tout animal possède, et se retourne vers l’âme, plus précisément, la mémoire. Dieu, pour Augustin, est élevé au-dessus de sonâme, c’est là qu’il cherche atteindre sa quête.

Ce n’est ni par les objets, ni par les sens qu’Augustin peut retrouver Dieu. C’est dans la mémoire, dans la partie supérieure de l’âme qu’il pourra s’élever à celui qu’il aime. Il réfère sa mémoire comme étant « des vastes palais » et de « larges campagnes ». Ces mots donnent l’image d’un terrain si vaste qu’on ne peut s’y retrouver. C’est pour cetteraison qu’Augustin compare la mémoire à quelque chose d’aussi répandue car, souvent, il est difficile de se rappeler de toutes les notions qui s’y cachent. Ce sont des images qui se retrouvent dans la mémoire, des images qui entrent par la porte des sens. L’homme possède cinq sens et, par ces cinq sens résultent une idée globale de la chose qui a été en contact avec soit l’ouï, l’odorat, letoucher, le goût et la vue. Parfois, l’homme ne trouve point de paroles aux souvenir qui se retrouvent dans son esprit. Il est possible, sans sens, de distinguer le goût d’une fraise à celui d’une pomme. C’est une idée que l’on s’est créé grâce à nos sens qui permet à la mémoire d’avoir un souvenir du goût de la fraise. Sans même faire usage des sens, explique Saint-Augustin, on peut se souvenir dugoût de ces fruits sucrés. À un certain moment, il se questionne d’où les images de sa mémoire proviennent. Une personne autre que soi fait parvenir à un esprit une leçon qu’il n’avait jamais eue auparavant. Mais dès qu’il comprend cette leçon, c’est qu’au fond il la reconnait dans sa mémoire. Il l’avait donc déjà en lui, sans l’avoir appris auparavant. Il s’agit du problème de la reconnaissance.Augustin fait part d’un dilemme dans lequel les choses que nous apprenons et qu’on ne repasse pas dans notre esprit pendant un long moment finissent par s’enfoncer « dans les replis les plus profonds et les plus cachés de [la] mémoire »4. Pour les faire revenir, il faut rassembler la totalité des notions qui sont dispersées dans les vastes étendues de la mémoire. Il faut rendre à la présence ce quin’est pas présent comme dit Jean-Jacques Rousseau dans son œuvre : Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Augustin emploi un exemple très clair : il dit qu’on peut se rappeler avec joie d’un moment si triste. Il utilise une métaphore pour expliquer ce phénomène. Il compare la mémoire à l’estomac de l’esprit et, la joie et la tristesse, à des viandes. Une fois dansl’estomac, les viandes peuvent rester dans l’estomac, mais sans avoir de saveur. Au fond, ici on comprend que la joie et la tristesse, une fois dans la mémoire, sont oubliées dans les replis de celle-ci, mais lorsqu’elles nous reviennent à l’esprit, on ressent des émotions vécues dans le passé et de nouvelles émotions vécues dans le présent. La mémoire est ce qui permet de reconnaître qui nous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Confessions de saint augustin
  • Confessions Saint Augustin
  • Les confessions de saint augustin
  • Les confessions de saint augustin
  • Résumer "les confession" saint augustin
  • Les confessions de s. augustin
  • Saint augustin
  • Saint augustin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !