conscience et noblesse

Pages: 290 (72378 mots) Publié le: 18 septembre 2014
Henri Conscience

Argent et noblesse

BeQ

Henri Conscience

Argent et noblesse
roman

La Bibliothèque électronique du Québec
Collection À tous les vents
Volume 791 : version 1.0

2

Du même auteur, à la Bibliothèque :
Histoire de deux enfants d’ouvriers

3

Argent et noblesse
Édition de référence :
Paris, Calmann Lévy, Éditeur, 1883.

4

I
À une couple d’heuresde marche, au sudouest de Bruxelles, à côté de la chaussée,
s’élèvent une dizaine de maisonnettes dans le
voisinage d’une chapelle. Elles sont habitées par
de pauvres ouvriers surchargés d’enfants et pour
lesquels un loyer dans le village voisin serait une
trop lourde charge. Dans ce hameau, d’ailleurs,
ils peuvent cultiver un petit lopin de terre où ils
récoltent les pommes de terre et leslégumes pour
leurs provisions d’hiver.
À quelques minutes de là, au milieu des
champs, près d’un droit sentier, il y a une maison
plus basse, mais plus large aussi, qui a l’air d’une
petite métairie.
En effet, elle est de chaque côté ombragée par
les branches de deux grands noyers ; une vigne
fait serpenter ses rameaux flexibles sur la façade
et entoure les deux fenêtres.
Dans lejardinet, devant la maison, il y a un

5

puits, et contre le pignon latéral, devant la porte
de l’étable, un petit tas de fumier.
La situation de cette petite maison est très
pittoresque. Derrière le verger, clos d’une haie,
coule à quelque distance un clair ruisseau bordé,
dans tout son parcours, de prairies émaillées de
fleurs. Du côté du levant le terrain s’affaisse petit
à petit pourformer la large vallée de la Senne,
dont le versant opposé borne l’horizon par des
hauteurs d’un vert sombre pareilles à la croupe
d’une montagne. Du côté du couchant on voit le
village et son clocher qui s’élève au-dessus des
arbres, et plus loin, de tous côtés, les champs
accidentés dont les ondulations, de même que
dans tout le Brabant méridional, feraient croire
que la mer est venue unjour jusque-là et que ses
flots ont creusé dans le sol les traces de leur
puissante houle.
En l’année 1865, cette petite métairie était
habitée par le charpentier Jean Wouters et sa
famille. Ils étaient allés l’occuper pour trouver
dans la culture d’une petite pièce de terre,
l’emploi de leurs heures de loisir et un léger
accroissement de bien-être. Il y avait même une
6

vache dans leurpetite étable, une vache qui
donnait assez de lait pour leur permettre de porter
de temps en temps quelques livres de beurre au
marché de Hal.
En entrant dans la maison, on pénétrait
d’abord dans la chambre commune où brûlait un
petit poêle qui servait à la préparation des repas.
On y voyait une armoire vitrée où brillaient des
verres et des tasses ; un coucou suspendu au
mur ; trois ouquatre estampes coloriées,
représentant l’histoire de l’Enfant Prodigue ; une
dizaine de livres usés (probablement de vieux
livres de classe) ; sur la tablette de la cheminée
un petit crucifix entre deux perroquets de plâtre ;
dans un coin un carreau à faire de la dentelle, et
beaucoup d’autres choses encore qu’on trouve
dans presque toutes les maisons de paysans ou
d’artisans qui ne sontpas dans la misère.
Une porte latérale donnait accès de plain-pied
à la chambre à coucher du vieux charpentier Jean
Wouters. À côté du lit très propre pendaient
quelques vêtements d’homme très soignés – ses
habits du dimanche, sans doute – sur lesquels
tranchait désagréablement un chapeau roux,
7

déteint et bossué. Dans un coin on voyait un bac
en bois contenant une couple de rabots,quelques
ciseaux, un maillet et un marteau et une scie à
main.
La fille du charpentier, qui était veuve,
dormait probablement avec son unique enfant,
une fille, dans une petite chambre sous le toit ;
car, hormis la laverie et l’étable, il n’y avait pas
d’autre pièce dans la maison.
Cette humble demeure de travailleur devint,
dans le cours de cette année 1865, le théâtre de
certains...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Noblesse
  • La noblesse
  • La noblesse
  • La noblesse
  • Noblesse
  • Noblesse
  • La noblesse
  • Noblesse Et Bourgeoisie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !