Consumérisme

Pages: 33 (8052 mots) Publié le: 2 août 2013
GÉRER DURABLEMENT LA COMPLEXITÉ

CHAPITRE 8

PIERRE JACQUET
DIRECTEUR EXÉCUTIF CHARGÉ DE LA STRATÉGIE ET ÉCONOMISTE EN CHEF, AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT (AFD), PARIS (FRANCE)

JACQUES LOUP
CHARGÉ DE MISSION, AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT (AFD), PARIS (FRANCE)

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, UNE NÉCESSITÉ POUR LES PAYS DU SUD
Si, depuis trois décennies, de multiples conférences etaccords internationaux ont favorisé l’émergence du concept de développement durable, les pratiques de développement des pays du Sud ont bien peu changé. Dans les années à venir, la convergence de plusieurs crises environnementales exigera de rompre avec les expériences passées et de repenser complètement les stratégies de développement, en intégrant la protection de l’environnement dans desapproches globales.

E

n 1987, le rapport Notre avenir à tous de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement a mis le concept de développement durable sur le devant de la scène mondiale1. Au cours des vingt dernières années écoulées, depuis l’appel de la commission Brundtland, ce concept est devenu omniprésent, même s’il est loin d’être le principe directeur des politiqueséconomiques et sociales. Dans les prochaines années, toutefois, plusieurs crises ou menaces vont forcer le monde à lui donner un contenu opérationnel, et ce de façon urgente. Dans les pays du Sud, l’opinion publique et les décideurs reconnaissent de plus en plus que les dimensions environnementales et sociales sont des déterminants essentiels du processus de développement. Le développement durable, quiétait vu comme un mode particulier de croissance, apparaît désormais comme une condition préalable et sine qua non du développement. Il impose des changements importants à toutes les parties concernées : gouvernement,

secteur privé, société civile et communauté de l’aide. La recherche de nouvelles approches exigera des efforts importants pour approfondir notre compréhension des changementscomplexes en cours, mais également la création de nouveaux instruments nécessaires pour avancer en terra incognita. La réponse aux défis liés à l’environnement devra néanmoins éviter les approches compartimentées et rechercher des stratégies globales et intégrées.
UNE IDÉE NOUVELLE ? Une pléthore de déclarations et accords internationaux… La préservation de l’environnement n’est pas

unepréoccupation nouvelle. Il y a près de cinquante ans, Le Printemps silencieux, un manifeste qui dénonçait l’impact destructif des produits chimiques sur les espèces sauvages, était rapidement devenu un bestseller mondial2. En 1972, Les Limites de la croissance, premier rapport du club de Rome, a attiré l’attention sur le conflit inhérent à une croissance démographique rapide conjuguée à des ressourceslimitées3.
R E G A R D S S U R L A T E R R E 2009 183

La même année, le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) était créé. Au cours de la première moitié des années 1980, il est vrai, l’impact du deuxième choc pétrolier et la nécessité d’effectuer des ajustements macro-économiques ont pris la place de l’environnement au centre des préoccupations mondiales. Cependant, à la fin de ladécennie, le Rapport Brundtland a appelé à une nouvelle prise de conscience et a mobilisé l’opinion publique et les gouverLa généralisation nements mondiaux4. Le des préoccupations terrain était alors propice à environnementales la tenue de divers sommets a provoqué des et conférences, lesquels ont changements dans débouché sur des convenl’architecture de l’aide tions et accords de grande portée, telle protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone en 1987 et la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement de Rio en 1992 (lire repère 1). Cette dernière a abouti la même année à la signature de deux conventions capitales : la Convention sur la diversité biologique (CDB) et la Convention cadre des Nations unies sur les changements...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Consumérisme
  • Consumérisme
  • Le consumérisme
  • Ecologie consumérisme
  • Le Consumérisme 2
  • Historique du consumérisme
  • Le consumérisme au Maroc
  • Consumérisme au maroc en bref

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !