Contrôle de gestion et mesure de la performance : les banques et leurs pratiques dans une économie "financiarisée"

4371 mots 18 pages
Janvier 2010 – Session 4

Contrôle de gestion et mesure de la performance
Les banques et leurs pratiques dans une économie « financiarisée »

SCONZA Audrey

Sommaire

Introduction 3

Le contrôle de gestion dans les banques 4 Quelles performances une banque peut-elle demander à ses traders ? 4 Quel suivi peut réaliser le contrôle de gestion ? 5 Quelles mesures d’incitation appropriées peut-on mettre en place pour limiter les risques ? 6

La détermination des systèmes de contrôle interne dans les établissements bancaires 8 Quel est le rôle du contrôle interne dans les organisations bancaires ? Quels objectifs se fixe-t-il ? 8 Comment le Comité de Bâle incite-t-il à la mise en place d’un système de contrôle interne efficace ? 9 Quels organes pour solliciter le système de contrôle interne ? 10

Conclusion 123

Introduction

Le contrôle de gestion est né au début du XXème siècle du besoin de comprendre les flux internes dans les grandes entreprises industrielles. Son principal outil était la méthode du coût complet (ou méthode des sections homogènes). Le contrôle de gestion s’appuyait donc sur du concret, du matériel. Bien sur, avec l’accroissement de la taille des entreprises, la diversification et la prolifération des services, le contrôle de gestion a évolué. Il est défini aujourd’hui comme l’incitation des membres de l’organisation à agir dans le sens des intérêts organisationnels. Cette définition est très large. La question que l’on se pose dès lors est comment adapter le contrôle de gestion au domaine de la finance et plus particulièrement des banques. La finance étant immatérielle et largement déconnectée de l’économie réelle, le contrôle de gestion se trouve bien loin de son point d’origine. Il faut donc faire évoluer la discipline qu’est le contrôle de gestion pour qu’elle soit efficace dans une économie financiarisée. Depuis trente ans, nous sommes passés d’une finance traditionnelle - où la banque était un

en relation

  • Financiarisation et globalisation
    5759 mots | 24 pages
  • finance
    2927 mots | 12 pages
  • Le capitalisme sans capital
    162282 mots | 650 pages
  • Ch7
    4897 mots | 20 pages
  • Crise financiere
    6868 mots | 28 pages
  • Correlation valeur d'une action et performance économique
    15037 mots | 61 pages
  • La Q Et La Notation D Un Pays 2
    6817 mots | 28 pages
  • Courant de pensée
    38914 mots | 156 pages
  • resume final met2100
    11566 mots | 47 pages
  • Résumé cours MET2100
    11825 mots | 48 pages