Controle de gestion et ecole classique

Pages: 9 (2140 mots) Publié le: 3 mars 2012
Plan :
Introduction
I- l’Ecole des Relations Humaines
1-Présentation de l’école
2-Les principes de la théorie comportementale
3-Les Principales Auteurs
4- Les limites de cette théorie
II- le Contrôle de gestion et l’école des Relations Humains
1- Le type de contrôle de gestion préconisé par l’école des relations humaines
2-Métier de contrôle de gestion etl’école des relations humaines
3-Place de contrôle de gestion dans la théorie des relations humaines
Conclusion










Introduction :


Le contrôle de gestion sa mise en place, ses missions dépend du mode d’organisation de l’entreprise. Or, ce mode d’organisation dépend à son tour, de la conception « managériale » desresponsables de l’entreprise.
Cette conception a évolué en fonction de l’apport de plusieurs facteurs et en particulier de la Théorie des organisations
La science de l’organisation ne s’est pas développée de manière lineaire.Comme toutes les sciences de l‘homme, elle a évoluée sous l’influences des écoles et des théories.
Dans les années 20, Elton Mayo découvrira l’importance du facteur humain dansl’entreprise qui sera alors considérée comme agent social. Après la deuxième guerre mondiale,
D’après ce rapport on a fait une étude sur le contrôle de gestion et l’école des relations humaines
La première partie s’est déroulé sur la présentation des principaux auteurs de l’école des relations humaines et les principes de cette théorie en mettant en évidence la place de contrôle de gestiondans ce mouvement
















I-l’école des Relations humains :
1-Présentation de l’école :
Ce mouvement va se développer principalement à la fin des années 30, Partant d’une critique radicale du système Taylorien qui réduit l’homme au niveau de la machine, l’idée émerge que, bien au contraire, c’est en privilégiant l’homme que la productivité du travailsera augmentée.
2- Les principes contributions de l’école des relations humaines :
* La somme de travail accompli par un ouvrier n est pas déterminée par sa capacité physique mais par sa capacité sociale
* Les rémunérations son financières jouent un rôle important dans la motivation des ouvriers
* Les travailleurs se sentent membres d’un groupe et c’est en fonction du groupequ’ils réagissent aux directives de la hiérarchie.
Malgré cela l’école des «  Relations humaines » ne remet pas fondamentalement en cause la prééminence de la Direction générale (donc la division verticale du travail) et, n’est pas, en ce sens, une véritable contradiction du système taylorien.
3- Les grands auteurs de l’école des relations humaines :
* MAYO ELTON (1880-1949) : la prise encompte les conditions de travail :
Professeur de psychologie industrielle, il réalise différentes recherches sur les comportements du salarié à son poste de travail. Son étude la plus connue est celle qu’il réalise de 1927 à 1932 au sein des ateliers Hawthorne de la Western Electric Company à Chicago.
Après avoir pensé que l’augmentation de la productivité des salariés résultait del’amélioration des conditions d’éclairage du poste de travail, cette société constate que l’autre facteur explique l’amélioration du rendement de ces salariés. C’est alors que l’entreprise fait appel à des chercheurs d’Harvard et en particulier à Elton Mayo.

Ce dernier modifia les conditions de travail de six ouvriers dans un atelier ( temps de repos, horaire de travail, aménagement du poste….) pour enconstater les effets, Cette démarche fut accompagnée d’une campagne d’entretien menée auprès des 1600 salariés de l’usine qui révélé que non seulement l’organisation était constituée d’un niveau formel, mais aussi d’un système informel qui conditionne les comportements au travail : les sentiments et les interrelations entre les individus.

* Alors que des salariés de l’entreprise en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation du contrôle de gestion classique
  • Ecole classique
  • Ecole classique
  • École classique
  • Ecole classique
  • ecole classique
  • Ecole classique
  • École classique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !