Controle social

1848 mots 8 pages
Chapitre 2 : Contrôle social et déviance

Pour aborder la question du contrôle social on peut partir de l'exemple du bizutage : Le fait pour une personne, d'amener autrui, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants lors de manifestations, ou de réunions liées aux milieux scolaires et socio-éducatif. Pourquoi le bizutage est un instrument du contrôle social ? A la base le bizutage est un instrument de transgression des normes sociales, comme le narval. Derrière cette transgression on retrouve la perpétuation de la tradition à travers un rite d'initiation. Un rite est une pratique codifier, régulière, et qui a une dimension symbolique. Enfin à travers l'épreuve qu'il constitue le bizutage intègre le groupe. Pour finir cette introduction, à travers l'exemple de l'armée Allemande pendant la seconde guerre mondial nous allons analyser et définir cette notion de contrôle social.

A/ Comment des soldats sont-ils devenus des assassins ?

Le document illustre le rôle de certains soldat allemand qu'il faut distinguer en deux catégories ( les SS et les Wehrmacht ). Les SS sont des militaires nazis, vecteurs de l'idéologie officielle, et organisaient et effectuaient les exterminations. La Wehrmacht est une armée régulière allemande. On s'intéressera plus particulièrement au cas de simple soldat et à leur implication dans les crimes de l'Allemagne nazi.

Normes et sanctions dans l'armée allemande à cette époque : Les normes imposés concernent l'assassinat de civil, personnes sans défenses et de laisser faire ces actes. Ce qui est particulièrement choquant est que ces actes sont profondément inhumain et donc opposés à l'éthique et donc à la moral, et de plus opposés aux lois. L'explication de ces transgressions reposent en premier lieux sur des sanctions en particulier par le peloton d’exécution ou au mieux l'emprisonnement. En sociologie les sanctions peuvent prendre plusieurs façons.

Sanction : Formelles ( Prévues par la loi

en relation

  • Controle sociale
    775 mots | 4 pages
  • Contrôle social.
    1972 mots | 8 pages
  • Controle social
    668 mots | 3 pages
  • Le contrôle social
    1658 mots | 7 pages
  • control social
    1122 mots | 5 pages
  • Le contrôle social
    4236 mots | 17 pages
  • Le controle social
    1527 mots | 7 pages
  • Controle social
    640 mots | 3 pages
  • Controle social et deviance
    2570 mots | 11 pages
  • Contrôle social et déviance
    1365 mots | 6 pages