Correction ds sur shumpeter

1264 mots 6 pages
Entrainement Bac

Doc 1

La transformation de l’outillage, la mise en place de nouvelles méthodes de production, la conquête de nouveaux marchés, et, plus généralement, le recours à de nouveaux procédés dans les affaires introduisent, avec la dimension du pari, le risque de l’erreur et se heurtent à des obstacles que l’on ne rencontre pas lorsque l’on s’en tient à une gestion routinière. Voilà qui paralyse la majorité des entrepreneurs, si bien qu’ils peuvent changer leurs méthodes que lorsqu’ils perçoivent clairement le succès des autres. La stratégie de l’innovation réclame de l’énergie, de la décision et de l’aptitude à reconnaître dans une situation donnée, les facteurs qui déterminent le succès. On rencontre rarement toutes ces qualités réunies et c’est ce qui explique pourquoi, même en l’absence d’entraves réelles à la concurrence comme les cartels par exemple, le réflexe concurrentiel ne fonctionne pas automatiquement ; et cette circonstance, en retour, explique l’importance des bénéfices qui peuvent accompagner certaines réussites de ce type . C’est ainsi qu’au 19° siècle se sont constituées des fortunes de l’industrie et qu’elles se constituent encore de nos jours. C’est ainsi que la position de certaines familles bourgeoises s’élève absolument et relativement. Ce n’est ni l’épargne, ni la gestion qui est décisive. Et dans le passé des dynasties industrielles les plus importantes, on trouve en général une ou plusieurs décisions stratégiques, qui ont été pour beaucoup dans l’établissement de leur position, alors que la simple gestion du patrimoine, qu’elle qu’en soit par ailleurs la qualité, a toujours été un signe de déclin .
JA Schumpeter, impérialisme et classes sociales, édition de minuit, 1972

Doc 2 :

L’intérêt des actionnaires réside dans le rendement de leurs titres, à savoir les dividendes et, surtout, les plus values boursières. L’entreprise est considérée comme un actif dont il faut maximiser la valeur boursière. L’objectif des

en relation

  • 2013 Macroéconomie gei
    27412 mots | 110 pages
  • Macroéconomie
    51281 mots | 206 pages
  • la distribution b to b
    194012 mots | 777 pages
  • La contribution de l'investissement à la croissance
    119831 mots | 480 pages