Corrigé bac 2010 philo

809 mots 4 pages
Le corrigé de Philosophie sujet 2, Bac ES :Les notions au programme : L’histoireLa problématique : la question porte sur le rôle de l’historien et demande si celui-ci consiste à juger. Oui, mais juger quoi ? Les documents historiques ?Les événements ? L’actualité ? Le sujet ne le dit pas, et il convient donc de préciser ce que l’historien pourrait être habilité à juger.Ici, « juger » doit être compris d’abord au sens d’apprécier, estimer, évaluer. La question est alors : L’historien est-il autorisé à formuler des jugements de valeur sur ce qu’il étudie ou sur le monde qui l’entoure ? Or, la mission de l’historien est justement de veiller à l’objectivité de son récit.Mais juger signifie aussi savoir distinguer le vrai du faux. L’historien, dans son travail, doit constamment juger ce qui est pertinent et ce qui ne l’est pas, faire preuve de discernement.Enfin, juger a également le sens de prononcer une sentence, prendre une décision, trancher définitivement. L’historien peut-il décider du sens de l’histoire une fois pour toutes ? L’histoire n’est-il pas un travail qui consiste à remettre en cause continuellement les certitudes acquises dans le passé ?Les difficultés / pièges à éviter : Ce sujet nous invitait à réfléchir au rôle de l’historien. Il fallait donc éviter de transformer le sujet : l’historien est-il objectif ?Attention à ne pas comprendre uniquement « jugement » comme un jugement de valeur. Un jugement est aussi un jugement de fait, un constat.Il fallait éviter de se contenter de dénoncerle manque de neutralité de l’historien et s’intéresser à la façon dont l’historien fait l’histoire.Il fallait bien voir qu’une certaine part de subjectivité était constitutive de l’activité de l’historien. Les références pertinentes : Dilthey, Ricoeur.Le plan :I. L’historien doit faire preuve de jugement lorsqu’il fait l’histoire :Le jugement de l’historien s’exerce à trois niveaux :A. Juger de la validité de ses sources : L’historien se fonde sur des traces, des archives

en relation

  • Pistes du corrige du bac de philo 2010
    284 mots | 2 pages
  • Sfqfqsf
    616 mots | 3 pages
  • Philosophie
    3547 mots | 15 pages
  • Baccalaureat pour web
    1982 mots | 8 pages
  • Bac philo 2010 - l
    2043 mots | 9 pages
  • Qu'est ce que l'audace ?
    547 mots | 3 pages
  • Bac philo 2010 - s
    2194 mots | 9 pages
  • Bac philo 2010 - es
    2336 mots | 10 pages
  • Yvain ou le chevalier au lieu
    1020 mots | 5 pages
  • Science
    2676 mots | 11 pages