Cours eco

6637 mots 27 pages
Chapitre 3 : Organisation du travail et croissance Problématiques : Dans quelle mesure les différentes formes de la division du travail favorisent-elles une hausse de la productivité ? Quels sont les effets de l'organisation du travail sur la croissance ? Après avoir analysé en quoi le Toyotisme apporte des changements notables dans l'organisation du travail, vous montrerez qu'il s'inscrit largement dans la logique Taylorofordiste. Quels sont les effets des changements dans l'organisation du travail sur la condition salariale ? Analyser les transformations qui se sont opérées dans le travail et l'emploi au sein des PDEM depuis le début des années 80. I) Les anciennes formes d'organisation du travail (le Taylorisme et le Fordisme) : A) Elles permettent l'augmentation de la productivité... 1) La manufacture d’épingles chez Smith : Smith est le premier à avoir montré les effets de la division du travail sur la productivité du travail, et par-là même, sur la croissance. Sans parcellisation des tâches, chaque ouvrier produit 20 épingles par jour, avec parcellisation chaque ouvrier produit 4800 épingles par jour (48.000 pour dix ouvriers). La construction d'une épingle est divisée en dix-huit opérations distinctes ; chaque ouvrier est spécialisé dans une tâche simple et répétitive. La division du travail permet d'augmenter la productivité : elle a été multipliée par 240 (4800/ 20). - L'accroissement de l'habileté chez l'ouvrier : si, au lieu d'effectuer une multitude d’opérations, l’ouvrier n'a plus qu'à se consacrer à une seule opération, son rendement sera plus important car au fil du temps, en répétant continuellement les mêmes gestes élémentaires, il deviendra de plus en plus habile et travaillera de plus en plus vite. Spécialisation en une seule tâche =>  dextérité => élimination des gestes improductifs =>  productivité - L’épargne de temps : si l'ouvrier n'a plus qu'une tâche à effectuer, il ne perdra plus de temps à changer d’outil ou de poste comme cela aurait

en relation

  • Cours eco
    2336 mots | 10 pages
  • Cours eco
    9570 mots | 39 pages
  • cours eco
    607 mots | 3 pages
  • Eco cours
    16067 mots | 65 pages
  • Cours eco
    811 mots | 4 pages
  • Cours éco
    581 mots | 3 pages
  • Cours éco
    1762 mots | 8 pages
  • Cours eco
    1153 mots | 5 pages
  • Cours éco
    1087 mots | 5 pages
  • Cours eco
    757 mots | 4 pages