Cours francais

1671 mots 7 pages
André Rouillé a enseigné l’histoire de la photographie, il a organisé des expositions, publié des travaux dont son anthologie de textes sur le XIXe siècle (La Photographie en France, 1816-1871, Macula) est un outil très utile. Il a également dirigé la revue La Recherche photographique (1986-1997) avant de s’éloigner depuis quelques années maintenant du champ disciplinaire pour orienter son activité vers les médias électroniques et l’information culturelle. Ce rappel est nécessaire pour comprendre la curiosité que suscite l’ouvrage qu’il publie aujourd’hui, dans cet éloignement même du domaine des études photographiques, pour proposer sa vision historique et esthétique de la photographie dont sa connaissance est enrichie de lectures philosophiques et d’une orientation vers l’histoire de l’art.
2L’ouvrage se présente comme un imposant essai, publié d’emblée dans un format de poche et sous un titre générique qui affiche l’ambition d’un classique. Il est assorti de l’apparat scientifique de rigueur: bibliographie, index des noms, des notions, appareil de notes. La longueur même du texte, pas moins de 600 pages, est là pour affirmer qu’une réflexion mûrie a présidé à l’exposé. À certains égards, et en connaissant les travaux et activités de l’auteur, on peut estimer que cet essai forme le bilan des connaissances, points de vue et interprétations qu’il a proposés dans le domaine depuis plus de vingt ans. Il ne s’agit toutefois pas d’une synthèse - même si l’ouvrage propose à l’évidence le rappel et l’organisation de données classiques sur l’histoire de la photographie -, mais d’une proposition originale sur les relations entre la photographie et l’art, de ses origines à la fin du XXe siècle, pas moins.
3Organisée en trois parties, l’étude s’attache tout d’abord à démontrer la lente faillite des croyances attachées aux vertus mimétiques de la photographie en abordant la «photographie-document». Il montre, ainsi, comment les certitudes et les usages de l’information en

en relation

  • COURS FRANCAIS
    11161 mots | 45 pages
  • cours de francais
    778 mots | 4 pages
  • Cours francais
    1171 mots | 5 pages
  • Cours français
    23671 mots | 95 pages
  • Cours francais
    71310 mots | 286 pages
  • Cours francais
    893 mots | 4 pages
  • Cours de français.
    3249 mots | 13 pages
  • cours de francais
    8492 mots | 34 pages
  • Cours français
    19210 mots | 77 pages
  • Cours français
    1989 mots | 8 pages