cours histoire 1s

1286 mots 6 pages
L'apogée de l'Empire colonial français se situerait en 1930-31 avec les organisations des fêtes du Centenaire de l'Algérie française et de l'Exposition coloniale de Paris. Cette dernière célèbre, pour la IIIe République, l'affirmation du succès de la colonisation. Il s'agit pour le régime de faire partager auprès du plus grand nombre les bienfaits de l'impérialisme.
1. L'Exposition coloniale : quelle représentation de la colonisation donnée par le régime républicain ?
L'Exposition coloniale est ouverte à Paris en mai 1931 et se tient jusqu'au mois de novembre. Elle est organisée avant tout dans deux buts : glorifier la colonisation et mettre en avant les progrès économiques dus à la colonisation.
a. Une organisation fastueuse
Le premier but de l'exposition est de glorifier la colonisation. L'Empire colonial est à cette date au maximum de son extension, il s’agit de le faire connaître et aimer par la population.

Doc. 1. Exposition coloniale, 1931

1931 est l'année coloniale par excellence, l'apogée d'une République alors second empire au monde derrière la Grande-Bretagne. Les possessions françaises couvrent plus de 12 millions de km² et comptent plus de 63 millions d'habitants répartis sur tous les continents.
L'organisation de l'Exposition coloniale, qui doit incarner la gloire de cet Empire, nécessite un projet à la hauteur de l'ambition. Le maréchal Lyautey est chargé de le mener à bien. Son vœu est de dépasser, par l'ampleur des réalisations, l'exposition britannique de Wembley en 1924. Pour cela, la ligne 8 du métro parisien est prolongée, on édifie le Palais de la Porte Dorée pour recevoir le Musée permanent des colonies, on réalise les pavillons de chaque colonie et pays invité.

Doc. 2. Exposition coloniale : vue du pavillon de la Belgique (illustration du Petit Journal)

Surtout, le parc zoologique de Vincennes est conçu afin de recevoir les animaux de toutes les contrées. Le bois est orné de palmiers dattiers, des villages indigènes sont

en relation

  • Avions francais
    63996 mots | 256 pages
  • Du genotype au phenotype
    1545 mots | 7 pages
  • Rapport de stage dans la tgr
    3899 mots | 16 pages
  • Aménagement
    384 mots | 2 pages
  • Programme TS SVT
    6346 mots | 26 pages
  • 1ere
    263 mots | 2 pages
  • Synthèse tpe sur les tornades
    588 mots | 3 pages
  • Projet de soins en mas
    1463 mots | 6 pages
  • Bac s-si
    987 mots | 4 pages
  • Théophyle de viau : pyrame et thisbé
    930 mots | 4 pages