Cours numérisation, savoirs et connaissances

Pages: 18 (4477 mots) Publié le: 3 avril 2012
Numérisations, savoir et connaissances. THEPAUT

Introduction : Société du savoir et numérisation: un changement de paradigme
Rupture Introduction de la science dans la production (industrie) Article sur la révolution technologique Numérisation : L'Automation Il y a une rupture entre deux modèles économiques: – L'économie industrielle : économie de la connaissance, de l'immatérielle. – L'économieinformationnelle. L'information et ses technologies en réseaux sont importantes aujourd'hui face aux biens matériels qui répondent à des lois spécifiques. Aujourd'hui les biens dominants sont les biens immatériels (logiciels, information, connaissance, savoir). Ce sont des biens qui ont de grandes valeurs, qui ont une partie immatérielle plus importante que celle qui est matérielle. L'économieindustrielle est caractérisée par des structures de coûts : le coût moyen de production diminue puis remonte : Coût moyen = Coût total / Quantité Le coût marginal diminue et augmente, c'est le coût de production d'une unité supplémentaire. Dans l'économie immatérielle, le coût moyen diminue et le coût marginal est nul. On est dans une économie de gratuité, c'est à dire que le gratuit estpotentiellement possible ( voir O.BOMSEL Le Gratuit ). Quand on produit des services de télécommunication, on démontre que potentiellement 1min de communication supplémentaire a un coût quasi nul, donc les opérateurs de télécommunication pourraient diffuser des services informationnels gratuitement (Ex : téléphone illimité). Nous sommes dans un système qui connaît une rupture. On entre dans: 1. Un systèmetechnique informatisé. 2. Qui est fondé sur l'automation dans l'économie industrielle Par définition, l'automation est une technique qui enlève/dispense à l'être humain l'effort mental. La mécanisation entraîne la division des tâches qui fait que le coût marginal va diminuer puis remonter car l'organisation connaît des économies puis des déséconomies. Dans l'informatisation il n'y a plus de travaildirect appliqué à produire. Le travail direct n'existe pas car c'est de l'automatisation. Il n'y a plus de travail direct. Le travail se situe donc en amont(conception, design, recherche, développement) et en aval(front de vente … ) Donc : Que devient l'emploi? On constate que le chômage augmente. Les ruptures sont porteuses d'emplois nouveaux. La Révolution Scientifique (fin XIXe siècle) : on adécouvert l'atome, les microbes et l'électronique. Aujourd'hui, on assiste à l'application des principes électromagnétiques. Il faut un temps d'adaptation à cette rupture.

Le procédé d'automation fait que l'économie se mobilise. Aujourd'hui, avec cette rupture de l'automation on a affaire à des économies globales et plus nationales. Les marchés sont interconnectés, ce qui est une cause des cracksboursiers. Autre problème : les pôles de compétitivités mis en place dans le but de créer des emplois en amont et en aval de la production de nouveaux produits, de nouveaux logiciels, de nouvelles offres de services. Nous sommes dans une économie de la connaissance, du savoir grâce à l'automation, ce qui a immaculé le travail de la production elle-même. C'est la raison d'être des pôles decompétitivités en France. Une des réponses est de former les jeunes à ces nouveaux métiers. C'est un processus historique, économique et social qui est la numérisation. Info et technologies des info en réseaux. Les réseaux de savoir : réseaux sur le net qui se donnent pour objectif de faire connaitre aux autres ses propres connaissances. Il y a donc des communautés de savoir qui fonctionnent selon desrègles, des caractéristiques immatérielles. (Chapitre 1 de son bouquin + article)

1°) L'Avènement de la société de l'information.
Le processus de numérisation a pris beaucoup de temps. La dynamique de la société de l'information par approche historique.

1.1) Société post-indu ou néo-indu?
Des auteurs se sont d'abord prononcés dans une société post-industrielle.

1.1.1) Société post-industrielle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le savoir et la connaissance
  • Le savoir et la connaissance
  • Savoir et connaissance
  • la connaissance
  • Savoir connaissance tradition
  • Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?
  • La connaissance du réel se limie-elle au savoir scientifique
  • Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !