Cours - terminale l - littérature - tous les matins du monde – différence entre incipit du roman et incipit du film

Pages: 7 (1697 mots) Publié le: 1 février 2011
Tous les matins du monde - Séance 3 - Differences entre Incipit et scène de clôture du roman et du film :

Idées énoncées en Classe :

Le point de vue est différent entre le générique et le roman. Le générique propose le point de vue de Marin Marais , qui donne le récit d'une culpabilité et le récit de la vie de St Colombe. Marin Marais raconte la vie de St Colombe sous la forme d'unflashback. Dans le roman , le narrateur est inconnu et omniscient. On a avec le générique une inversion qui est d'ordre chronologique. Dans ce générique , on a d'emblée les deux personnages qui sont présentés , et on sait que Marin Marais est un imposteur pour St Colombe. Mais en quoi cet homme qu'on appelle maître est un imposteur ? En quoi est-il maître et en quoi est-il un imposteur ?
Le '' non '' estpresque tragique , il dit non au coup de la pulsation qui lui rappelle les coups de marteau qu'il détestait.
Observons à présent les similitudes. La musique , le regret et la mort sont les thèmes présent dans le roman et dans le film. Le film est un récit. L'incipit comme le générique présente une situation intiale , avec la présentation de la mission du héros. Pour Marin Marais ce seraitd'enlever le poids de sa culpabilité en donnant la parole à son maître. Pour St Colombe , ce serait de '' laisser un verre au mort '' par sa musique. Il le fera de manière complète en transmettant sa manière de jouer. Le style d'écriture est donné dès ce générique et dès cet incipit. Le style est assez sec , il reflète une certaine austérité. C'est également donné dans le générique , '' Austérité , iln'était qu'Austérité ''. La valeur informative est également présente dans le roman et également dans le générique.

Corrigé :

Le Film présente des écarts significatifs par rapport au livre , en deux lieux stratégiques , l'ouverture et la fermeture. Tandis que le film fait le choix d'un récit rétrospectif , mis dans la bouche de Marin Marais pour évoquer St Colombe le maître de musique. Leroman de Pascal Quignard nous donne accès directement à ce dernier en s'ouvrant sur la mort de sa femme , son quotidien , sa passion de la musique. Dans les deux cas , c'est une véritable leçon de vie qui nous est délivrée. Mais le point de vue diffère , et avec lui la manière de la délivrer.
Comment donc concrètement l'ouverture et la clôture du film se démarquent-elles par rapport au livre ?
Nousnous attacherons dans un premier temps à voir comment Alain Corneau modifie la diégèse de Tous les matins pour étudier ensuite les choix opérés dans l'incipit et ce qu'il le rapproche du générique.

I - Un univers Modifié

A - Un générique en forme d'énigme

Alain Corneau modifie la diégèse ( =/= mimésis , le fait de raconter les choses et non pas de les imiter , mais aussi l'univers d'uneœuvre ) de Tous les Matins du Monde en centrant la séquence inaugurale de son film sur le personnage de Marin Marais , alors que ce dernier n'intervient qu'au chapitre VIII du livre. Cette altération induit un changement de sens puisque toute l'histoire de St Colombe , devient un récit rétrospectif enchâssé qui va exprimer la dette du musicien renommé envers le maître resté dans l'ombre.
Undouble récit s'organise alors : Le récit d'une vie , celle de St Colombe et le récit d'une culpabilité , celle de Marin Marais. Mais l'aveu d'imposture , comme dans un film policier , met le spectateur dans l'attente d'un secret à découvrir derrière l'apparente autorité artistique et pédagogique du personnage , fissurée d'ailleurs lorsque Marin Marais échoue à jouer de la viole dans ses aiguës : pardeux fois le son trébuche et par deux fois la souffrance liée à cet échec se lit sur son visage. Qui est-donc celui qu'on appelle le '' maître '' ? Quelle faute a-t-il commise ?

B - Marin Marais '' fait sa leçon ''

L'introduction cinématographique correspond à un long plan séquence de 6 minutes. Le procédé vise à insister sur les signes du déclin du personnage, parvenu au sommet de sa...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cours
  • Comparaison des incipits du livre et du film tous les matins du monde
  • Tableaux incipit du film tous les matins du monde
  • Tous les matins du monde : différences du film par rapport au roman
  • Tous les matins du monde, incipit
  • Cours
  • Cours
  • Quelle est la place du silence dans tous les matins du monde, le roman et le film ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !