Criminologie

28720 mots 115 pages
Criminologie - Introduction

La criminologie exerce une certaine fascination dans l’opinion publique, du moins un intérêt. Pourquoi ? Peut-être parce que la mort fait peur ; en effet l’être humain est peut-être le seul être vivant qui a conscience qu’il va mourir ; il a conscience de sa propre finitude. Lorsque la mort est administrée par un tiers, c’est encore plus prenant. La criminologie revendique justement la possibilité de fournir une explication passagère. En définitive elle permet de comprendre ce qui fait peur ; elle permet peut-être de rationnaliser les choses, et comprendre ce qui fait peur est finalement une matière de se rassurer. La peur devient alors plus rationnelle car on possède un certain nombre d’explications, on arrive à poser des mots sur des actes sordides. Effectivement la criminologie et le criminologue sont en permanence confrontés à l’extrême, au sordide mais aussi au mystère ; au mystère parce que parfois il y a des situations qu’on n’arrive pas à rationnaliser, des passages à l’acte qu’on n’arrive pas à expliquer, des crimes qui sont imperméables à toute explication rationnelle. Cet engouement pour la criminologie peut aussi s’expliquer par l’omniprésence de la délinquance entendue au sens large : dans les médias, dans les fictions, dans les discours politiques, mais aussi par rapport aux demandes de la population, un sentiment d’insécurité qui se développe et qui pourrait expliquer également l’engouement pour cette matière. La criminologie est moins austère que le droit parce qu’elle est tournée vers l’aide, la compréhension, l’écoute. La psychologie prend une part importante en criminologie ; la psychologie est une matière fondamentalement tournée vers l’analyse de la personnalité. La criminologie n’a rien à voir avec la criminalistique qui est la science des techniques d’investigation utilisées par les forces de l’ordre. La criminologie ne se soucie pas de criminalistique, ce n’est pas un moyen de preuve bien que dans

en relation

  • La criminologie
    7419 mots | 30 pages
  • Criminologie
    3671 mots | 15 pages
  • Criminologie
    980 mots | 4 pages
  • Criminologie
    7247 mots | 29 pages
  • Criminologie
    354 mots | 2 pages
  • criminologie
    15012 mots | 61 pages
  • Criminologie
    641 mots | 3 pages
  • Criminologie
    728 mots | 3 pages
  • Criminologie
    2111 mots | 9 pages
  • La criminologie
    6360 mots | 26 pages