Crise de cuba

553 mots 3 pages
Dieu et la science
La science est définie comme « l’observation, l’identification, l’investigation expérimentale et l’explication théorique de phénomènes ». La science est une méthode au service de l’humanité pour mieux comprendre l’univers naturel. C’est une recherche de connaissance par l’observation et la conjecture. Les avancées de la science démontrent l’étendue de la logique et de l’imagination humaine. Toutefois, la confiance d’un chrétien dans la science ne devrait jamais être semblable à sa confiance en Dieu. Un chrétien peut avoir la foi en Dieu et le respect de la science, pour autant qu’il se souvienne lequel des deux est parfait et lequel ne l’est pas.

Notre confiance en Dieu est une confiance fondée sur la foi. Nous plaçons notre foi en son Fils pour le salut, notre foi en sa Parole pour notre instruction et notre foi en son Esprit Saint pour notre direction. Notre foi en Dieu devrait être absolue : dès lors que nous mettons notre foi en Dieu, nous dépendons d’un Créateur parfait, omnipotent, omniscient. Notre confiance en la science devrait intellectuelle – rien de plus. Nous pouvons attendre de la science qu’elle fasse de grandes choses, mais nous pouvons aussi attendre d’elle qu’elle fasse des erreurs. Si nous mettons notre foi dans la science, nous dépendons d’hommes limités, imparfaits, pécheurs. A travers l’histoire, la science s’est trompé sur beaucoup de sujets – forme de la terre, vol motorisé, les vaccins, les transfusions sanguines et même la reproduction. Dieu n’a jamais fait d’erreurs.

Les chrétiens n’ont pas à craindre de la vérité et n’ont donc aucunes raisons de craindre ou détester la bonne science. Apprendre et mieux comprendre comment Dieu construisit notre univers aide toute l’humanité à apprécier la merveille de la création. Toutefois, il y a un danger quand les scientifiques mettent plus de foi dans la logique humaine que de foi dans le Créateur. Ils ne sont en rien différents à des personnes dévouées à leur religion –

en relation

  • Crise de cuba
    619 mots | 3 pages
  • Crise de Cuba
    616 mots | 3 pages
  • La crise de cuba
    300 mots | 2 pages
  • Crise Cuba
    312 mots | 2 pages
  • La crise de cuba
    371 mots | 2 pages
  • La crise de cuba
    3083 mots | 13 pages
  • Crise de cuba
    2032 mots | 9 pages
  • Crise de cuba
    1846 mots | 8 pages
  • La crise de cuba
    265 mots | 2 pages
  • Crise de cuba.
    829 mots | 4 pages