Crise des banlieues, crise de société !

Pages: 7 (1581 mots) Publié le: 8 janvier 2014
Crise des banlieues, crise de société !
Les banlieues sont nées avec la révolution industrielle. Mais force est de constater que la banlieue ouvrière autrefois lieu d’intégration est devenue un lieu d’exclusion. Les banlieues ne cessent d’être stigmatisées, caricaturées sous la prime de certains médias généralistes et les stéréotypes tenaces persistent. Réduire la banlieue à un territoiremarginal à l’abandon, en proie à de violences interminables et aux trafics, ne fera pas avancer le débat et cristallisera notre incapacité de faire de la France, une République forte et compétitive, fière de sa diversité et de son héritage.

Quelles réalités se cachent derrière les images violentes et récurrentes de ces quartiers ?
Ces territoires abandonnés par la République sont en crise. Face àce constat, regardons les choses en face et que l’on ne s’y trompe pas, cette crise des banlieues, à la fois sociale et économique, est avant tout et surtout le résultat d’une crise politique. De surcroît, c’est dans ces quartiers que sont vécues les conséquences directes de cette crise de l’ETAT et de la crise de société qui ébranle le pacte républicain. Il faut clamer haut et fort, que lessolutions, doivent être politiques. Il faut décréter l’état d’urgence et mettre en avant une politique citoyenne volontariste et adaptée dans ces quartiers. Un véritable « grenelle des quartiers populaires » doit s’engager, de manière concertée, avec tous les partenaires socio-économiques. Grenelle qui puisse mettre la dimension humaine participative des populations vivant dans ces quartiers au centredes priorités et de l’action gouvernementale.

Historiquement, la France est le pays d’Europe de l’Ouest qui a construit le plus de grands ensembles dans un laps de temps court, de la fin des années 1950 au début des années 1970. Pour répondre à de forts besoins de main d’œuvre, les pouvoirs publics ont fait abstraction de mettre en place une véritable politique d’intégration, de mixité sociale,d’alphabétisation et d’instruction civique concomitante à ses attentes économiques. Ces territoires ethnicisés se sont ensuite paupérisés. Ghettos et zones de non-droit se sont formalisés. Dès lors, les banlieues représentent de véritable enclavement urbanistique. Dans ces lieux fermés sur eux-mêmes, les inégalités n’ont jamais été aussi importantes et flagrantes. Aujourd’hui, la fortedésindustrialisation qui touche les périphéries a conduit à une précarisation massive des populations des quartiers populaires. Ces quartiers de forte immigration, connaissent un chômage massif. 40,4 % est le taux de chômage des 15-24 ans dans les zones urbaines sensibles (ZUS) en 2011, contre 21,6 % hors ZUS. Le chômage, l’échec scolaire, le mal-logement et la pénurie des services publics résument à euxseuls les problèmes récurrents rencontrés par les populations des banlieues. L’enfermement des plus pauvres dans une spirale de précarité fait que frustration, sentiment d’injustice, d’abandon, et d’absence d’avenir n’en sont que plus grand pour les oubliés de la République. L’Etat n’a pas su faire en sorte que ces populations se sentent partie prenante d’un corps social, d’une unité nationale. Plusque jamais, les choses doivent changer !

L’échec de trente années de politiques de la ville
Depuis plus de trente ans, les pouvoirs publics essaient de remédier à la crise des banlieues par la mise en place d’une « politique de la ville ». Concrètement, cela passe par des actions économiques ; il s’agit de réhabiliter, démolir et reconstruire, de créer des espaces verts, d¹améliorer lesmoyens de transports en commun. Cette politique urbaine se double d’un volet social et d’insertion professionnelle qui consiste à la prévention sanitaire, à favoriser la réussite éducative, à aider de nouvelles associations, régies de quartier à s¹installer, à créer des emploi-jeunes etc. L’amélioration du cadre urbain a été réelle. Mais ces territoires sont restés malgré tout fragilisés et isolés....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise des banlieues
  • La crise des banlieues
  • Crise des banlieues
  • La crise des banlieues
  • Crise des valeurs, crise de la société
  • Être éducateur dans une société en crise
  • Les mythes et les sociétés en crise (14/20)
  • La crise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !