Croissance et crise

Pages: 9 (2077 mots) Publié le: 18 janvier 2015
La crise de 1929 est une crise globale, car elle touche l'ensemble du monde, absolue, puisque la vie économique et sociale sont durablement atteintes, et de nature dépressive. C'est une crise de la demande car à la production de masse ne correspond pas encore une consommation de masse. Elle est le fait d'un blocage dû au contraste entre le progrès industriel et le retard social. Le régimed'accumulation n'est pas en cause à l'inverse du mode de régulation : l'archaïsme institutionnel, par le rapport salarial et la nature de l'État, est la cause de cette crise. Cependant, celle-ci va conduire notamment à la mise en place d'un Etat providence, développement social de l'Etat.
Les crises économiques et financières majeures marqueraient alors une étape dans le développement économiqueet social. Les crises majeures, à l'instar de la récession et de la crise récurrente du cycle de Juglar, sont des crises qui induisent une modification structurelle à l'échelle mondiale, qui pourraient être une étape au sens de Rostow du développement économique et social. De ce fait, ces crises majeures sont apparues depuis le XIXème siècle, dès la Grande Dépression de 1873, dans les paysdéveloppés, crise qui semble heurter le monde actuellement et induirait une mutation profonde de l'économie, ce qui pourrait tendre à un développement économique, mais aussi social.
Ainsi, les crises majeures peuvent s'apparenter à des déséquilibres accumulés durant les périodes de croissance pour certains, tandis que pour d'autres, les crises majeures se retrouvent dans les déséquilibres de ladynamique d'accumulation. Les crises majeures sembleraient enfin signifier un dysfonctionnement de la société et donc avoir une connotation négative, tandis qu'une étape de développement semble avoir une connotation positive, ce qui constitue un paradoxe. De ce fait, les crises majeures comme limite d'une dynamique de développement seront étudiés pour ensuite montrer que cependant, ces crises fontémerger des développements, développements non déterminés à l'avance.
I-Les crises majeures font apparaître des limites d'une dynamique de développement

Si pour les libéraux les crises majeures permettent de purger des déséquilibres accumulés durant les périodes de croissance, elles révèlent également des déséquilibres dans la dynamique de l'accumulation ce qui fait apparaître lescontradictions et les limites des logiques de régulation.


1) Pour les libéraux les crises majeures permettent de purger des déséquilibres accumulés durant les périodes de croissance

Le processus de croissance génère des déséquilibres, liés essentiellement à des perturbations des marchés, qui en s'accumulant dégradent les conditions de fonctionnement de l'économie jusqu'à rendre la criseinéluctable. Ainsi, Friedman fait de la dépression des années 1930 la conséquence des erreurs de politiques monétaires. Ce n’est plus qu'une défaillance des marchés cependant, le facteur n’est plus endogène mais exogène. Avec l’aggravation de la dépression (selon Friedman), la crise a conduit à des faillites bancaires, or ces faillites bancaires réduisent la quantité de monnaie en circulation, et l’erreurprincipale de la FED tient à leur mauvaise appréciation des conséquences des faillites bancaires sur la masse monétaire. La FED n'injecte pas suffisamment de liquidité, les banques font alors faillites.
Fisher met l’accent dès 1933 sur l’importance de la déflation, et donc des erreurs de politique monétaire, ce qui complète l'analyse de Friedman C’est dans les enchaînements qui font que ladéflation ne cesse de s’aggraver, il y a des différences avec Friedman : Fisher fait remonter les erreurs de politique monétaire avant la crise. D’une certaine manière, c’est une critique encore plus radicale de la politique monétaire menée par la FED à cette époque la : l’idée est que sans les erreurs de politique monétaire, la crise de 1929 aurait été une petite crise. Le fait qu’elle se soit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • croissance et crise
  • Croissance et crise
  • Croissance et crise
  • Croissance et crise
  • L'inde: croissance, crise et sortie de crise
  • Croissance et crise au 19°
  • Le luxe, la crise et la croissance économique
  • La croissance fluctuation et crise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !