Culture de guerre et brutalisation en europe

327 mots 2 pages
I - L’ÉCHANGE SUR LES MARCHÉS1. La notion de marché1. Comment définir un marché ?Un marché est un lieu de rencontre entre acheteurs et vendeurs, entre la demande et l’offre d’un bien (ou service).Comme il y a une multitude de biens et services, l’économie de marché est une économie de marchés.Sur chaque marché, le mécanisme des prix assure l’égalisation des quantités demandées par les uns (avec le souci de maximiser leur satisfaction) et des quantités offertes par les autres (avec le souci de maximiser leur profit).2. En quoi l’économie de marché doit-elle s’appuyer sur les institutions publiques ?Comme les marchés sont des lieux de transactions qui correspondent à des transferts de propriété entre le vendeur et l’acheteur, le bon fonctionnement des marchés nécessite que soient assurés correctement l’information des coéchangistes et la sécurité des échanges, l’exercice loyal du droit de propriété, la facilitation des opérations d’achat et de vente par l’utilisation de la monnaie et l’octroi de crédit, le traitement des litiges. Tout cela passe par la mise en place d’institutions sous la responsabilité des pouvoirs publics. Ces institutions sont la monnaie et les règles juridiques, et toutes les organisations publiques chargées de les faire vivre.De ce point de vue, l’économie de marché ne peut pas se passer de l’État, en dehors même des objectifs de régulation et de redistribution qu’on peut assigner à celui-ci. En ce sens, l’économie de marché est nécessairement « mixte »3. Le marché met-il toujours en présence producteurs et consommateurs ? Internet modifie-t-il les relations entre consommateurs et producteurs ?La satisfaction efficace des besoins des consommateurs nécessite la plupart du temps l’entremise de négociants, autrement dit de marchands, de commerçants ou encore de distributeurs. Car, une fois produits par les producteurs, les biens et services doivent être distribués, mis à la disposition de ceux qui

en relation

  • Premier geurre mondiale
    2122 mots | 9 pages
  • Les chômeurs de marienthal
    8453 mots | 34 pages
  • 1ere guerre mondiale
    1671 mots | 7 pages
  • Cour histoire ps
    3324 mots | 14 pages
  • Sarah
    2125 mots | 9 pages
  • YWPr2QboX0UbUUKMuocd4itDzJw
    1155 mots | 5 pages
  • Guerres
    6630 mots | 27 pages
  • Attendez vous du personage prinipale qu'il soit forcement un hero?
    6096 mots | 25 pages
  • Leçon D Histoire 1ère L
    3859 mots | 16 pages
  • La grande guerre en europe occidentale.
    617 mots | 3 pages