Défis agricoles du maroc rural

Pages: 19 (4577 mots) Publié le: 23 mai 2013
ENJEUX AGRICOLES ET RURAUX AU MAROC
AHMED BELHAMD *

L’option qui a prévalu dès l’indépendance du Maroc a consisté à s’appuyer sur les grands propriétaires fonciers et à éluder la nécessité d’une réforme agraire, avec pour conséquences l’accroissement des disparités foncières, l’exode rural. Loin de générer un volume de production agricole qui corresponde à ses potentialités, le Maroc necouvre pas ses besoins alimentaires. Il importe de s’orienter vers des structures plus productives capables d’assurer une plus grande sécurité alimentaire du pays et une amélioration des revenus des agriculteurs. L’État doit assumer ses responsabilités.

a problématique agricole et rurale intéresse en fait près de la moitié de la population mondiale, voire davantage, cette proportion pouvantatteindre les 70 % dans certains pays d’Afrique. Aux 850 millions qui souffrent de la faim s’ajoutent 2 milliards de personnes qui connaissent de grandes carences nutritionnelles. Cette population pauvre « cohabite », faut-il le souligner, avec 900 millions de résidents dans les pays à hauts revenus qui représentent 15 % de la population mondiale seulement mais concentrent 80 % du revenu brut de laplanète. Quel pourrait être dès lors le contenu de ces enjeux si ce n’est la croissance et le développement ayant pour finalité l’homme et ses droits à une alimentation saine et adéquate ainsi qu’à des conditions de vie dignes, autrement dit l’éradication de la pauvreté dans ses dimensions économique, sociale et culturelle. Au Maroc, l’enquête de consommation des ménages (1999) fait état de 3 millions depersonnes vivant en dessous du seuil

L

*

CHERCHEUR AU CENTRE D’ÉTUDES ET DE RECHERCHES AZIZ BELAL (RABAT-MAROC), ANCIEN DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE DE L’AGRICULTURE

(2000-2002)

Recherches internationales, n° 80, octobre-décembre 2007, pp. 199-218

AHMED BELHAMD

200

de pauvreté dont les 2/3 sont des ruraux. Cette proportion peut être autrement plus élevée en cas desécheresse car elle peut affecter près de la moitié des ménages ruraux, ce qui est probablement le cas de cette année 2007 où la production céréalière a été de 2M de tonnes environ correspondant au tiers de la consommation humaine estimée à 210 kg/tête. Après un demi-siècle d’indépendance et malgré le fait que le secteur agricole ait été hissé par le politique au niveau d’une priorité nationale, leMaroc n’a pas réussi à couvrir les besoins alimentaires de ses populations en céréales, lait et viandes ou, à tout le moins, à générer un volume de production qui corresponde à ses potentialités. Certes, le potentiel agricole est limité par les contraintes naturelles du climat et des sols, mais les rapports à la terre, le sous-investissement, les circuits de distribution, les faibles tauxd’utilisation des intrants utiles à l’amélioration des productivités, l’enclavement des villages ruraux, l’analphabétisme, le sous-emploi, ainsi que la croissance molle des secteurs hors agriculture qui n’ont point été féconds en matière d’emplois pour soulager la pression démographique sur la terre ne relèvent pas de la nature, mais bien d’orientations et de choix éminemment politiques.

DossierPrésentation du secteur
Grandeurs macro-économiques La valeur ajoutée de l’agriculture marocaine avec 74 KMDH, représente 12 % environ du PIB dans une proportion 1/3, 2/3, pour l’élevage et les productions végétales, respectivement. Par rapport au nombre d’exploitations et à la superficie agricole utile, cette valeur ajoutée fait ressortir un revenu brut annuel moyen global de 52 000 dh par unité deproduction et 5 700 dh/ha de productions végétales. Une ventilation sectorielle entre l’irrigué et le pluvial laisse apparaître une forte disparité des revenus à raison de 26 000 dh/ha pour le premier et 6 300 dh/ha pour le second. Soulignons au passage que l’enquête sur le niveau de vie des ménages a situé le seuil de pauvreté en milieu rural à 19 315 dh/an/et par foyer ce qui correspond à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les défis de l’intelligence économique au maroc
  • Les défis énergétiques du Maroc 2_2
  • Défis energetique au maroc
  • Défis de l'inspection du travail au maroc
  • Les défis de la logistique au maroc
  • Le développement rural au maroc
  • Crédit agricole du maroc
  • Secteur agricole au maroc

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !