Dépassement de soi

Pages: 7 (1543 mots) Publié le: 23 mars 2012
CORPUS

1. P. de COUBERTIN, Pédagogie sportive, «Psycho-pédagogie du sport», J. Vrin, 1972
2. F. BEGAUDEAU, La politique par le sport, Denoël, 2009
3. H. MURAKAMI, Autoportrait de l'auteur en coureur de fond, Belfond, 2009
4. «Athlète terrassée par la douleur sur la piste»


Document 1: Pierre de Coubertin, Pédagogie sportive, «Psycho-pédagogie du sport», J. Vrin, 1972

Le premier desrouages sociaux sur lesquels agit le sport est la coopération. L'enfant entre en contact avec elle dès son plus jeune âge en prenant ses ébats avec ses petits camarades. Mais le principe en est alors rudimentaire et il risque de le rester. La coopération ne se complète qu'en se compliquant et les qualités qu'elle requiert ne s'apprennent qu'à l'usage. L'école de la vie y pourvoit sans doute maisfort lentement et fort inégalement. L'adolescent en particulier ne rencontre que peu d'occasions de s'y exercer et il le fait toujours avec gaucherie et maladresse. Le sport est le seul terrain qui permette un apprentissage rapide et homogène en même temps que gradué par l'introduction successive d'éléments nouveaux. Ainsi en arrive-t-on progressivement en sport jusqu'à l'équipe de football, cegroupement qui, une fois au point, constitue probablement le prototype1 le plus parfait de la coopération humaine: coopération volontaire, dépourvue de sanction, basée sur le désintéressement – et, pourtant, solide et savamment « articulée » en toutes ses parties.
La coopération sportive possède des caractères qui font d'elle une sorte d'école préparatoire à la démocratie. En effet l'Étatdémocratique ne peut vivre et prospérer sans ce mélange d'entraide et de concurrence qui est le fondement même de la société sportive et la condition première de sa prospérité. Point d'entraide et l'on verse dans un individualisme brutal qui mène à l'anarchie; point de concurrence et c'est l'affaiblissement des énergies conduisant à la somnolence collective et à l'abdication. Toute l'histoire desdémocraties est faite de la recherche et de la perte de cet équilibre essentiel et aussi instable qu'essentiel. Mais quelle est, en pédagogie, l'institution capable d'y préparer d'une façon directe? On s'efforcerait vainement de la trouver en dehors du sport.
Même observation pour ce qui concerne l'égalité. La coopération sportive fait bon marché des distinctions sociales. Les titres de noblesse ni lestitres de rentes qu'il possède n'ajoutent quoi que ce soit à la valeur sportive de l'individu. Mais, d'autre part, si les démarcations établies par les hommes en sont exclues, on ne saurait badiner2 dans les groupements de sport, avec les distinctions imposées par l'inexorable nature. Sans doute (et c'est là ce qu'il y a de supérieurement moral dans l'entraînement) la volonté et la persévérance,l'effort énergique et réfléchi parviennent à suppléer dans une certaine mesure à ce que la nature n'a point donné et ainsi ses décisions peuvent être atténuées ou redressées en quelque manière, mais les avantages qu'elle a décrétés en faveur de tel ou tel demeurent avec toute l'apparente injustice dont elle est prodigue3 envers l'homme. Nulle part l'inégalité naturelle et l'égalité sociale ne setrouvent donc combinées aussi ouvertement; et la leçon qui s'en dégage est bonne à recevoir et à méditer.









Document 2: François Bégaudeau, La politique par le sport, Denoël, 2009

L'Inde concentre le sixième de la population mondiale pour un palmarès sportif dix fois inférieur à la Suisse. Longtemps colonie des Britanniques, qui y implantèrent des jeux comme le cricket1 et lehockey sur gazon, elle ne totalise que dix-sept médailles dans l'histoire olympique, tous métaux confondus. La dernière victoire en hockey remonte à 1980, et depuis elle se fait battre régulièrement dans ce jeu fétiche2 , même pas qualifiée pour Pékin 2008. il a fallu attendre les Jeux de Sydney pour voir un sportif indien en individuel, l'haltérophile Karnam Malleswari, obtenir une médaille, et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le dépassement de soi
  • Le dépassement de soi
  • Le depassement de soi
  • Le dépassement
  • Le sport et le dépassement de soi.
  • Le dépassement du modèle fordiste
  • Favoriser les dépassements de conflit
  • le dépassement poétique du contidient

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !