Dans La Rome Antique

Pages: 6 (1068 mots) Publié le: 14 avril 2015
Dans la Rome antique[modifier | modifier le code]

Vente dans un marché aux esclaves dans le monde romain, telle que représentée par le peintre néoclassiqueJean-Léon Gérôme dans Vente d'esclaves à Rome (xixe siècle)
La traite des blanches dans la Rome antique n'est ainsi pas distincte de l'esclavage sous la Rome des Empereurs.
Dans la civilisation islamique[modifier | modifier le code]
Articleconnexe : Traite orientale.
La traite des esclaves blanches est essentiellement liée à la culture du harem, celle de l'ère ottomane en particulier.
Les esclaves européens proviennent de rafles lors d'expéditions en Europe, essentiellement des pays bordant la Méditerranée, des territoires sous domination ottomane et des pays voisins de ces territoires, mais aussi du Royaume-Uni et parfois d'Europedu Sud. Ils étaient ensuite exposés sur des marchés, excisés[réf. nécessaire], puis achetés par les trafiquants dans de lointains pays, même très loin des terres d'islam. La plupart de temps, c'étaient des sultans qui approvisionnaient leurs harems en esclaves. Sinon, les esclaves finissaient dans les mines de sel ou dans les champs de canne à sucre.[réf. nécessaire]
Au xe siècle, le Perse Ibnal-Faqih écrit : « De la mer occidentale, arrivent en Orient les esclaves hommes, Romains, Francs, Lombards et les femmes romaines et andalouses ».

Esclave nouvellement arrivée auharem (Giulio Rosati)
Du temps de l'Empire ottoman, les femmes très blanches, principalement desCircassiennes, étaient très appréciées.[réf. nécessaire]
Le mouvement orientaliste a repris ce thème en peinture au xixe siècleen portraitisant des femmes circassiennes au harem.
Dans les réseaux de proxénétisme contemporains[modifier | modifier le code]
Avant 1950 l'expression « traite des Blanches » désigne l'envoi régulier et organisé par des proxénètes de prostituées européennes vers les maisons closes d'Amérique latine à l'exemple de Marie Paoleschi. Ce phénomène débute vers 1890 est transatlantique et complexe maisil est comparable à la traditionnelle « remonte » limitée à la France. Au-delà des femmes françaises étaient concernées desEspagnoles, des Polonaises, des Russes etc.
Après 1960 le milieu marseillais envoie des femmes françaises dans les maisons closes d'Allemagne. Au 21° siècle des réseaux analogues fonctionnent pour placer des roumaines ou ukrainiennes en Europe de l'Ouest.
La rumeurd'Orléans[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Rumeur d'Orléans.
Le thème de la traite des blanches est analysé dans l'ouvrage sociologique La Rumeur d'Orléans d'Edgar Morin. Il apparaît en effet au cœur de la rumeur qu'il a étudiée selon laquelle des jeunes filles utilisant les cabines d'essayage des magasins du centre-ville orléanais tenus par des Juifs étaient enlevées dans le but d'êtrerevendues comme esclaves quelque part hors du territoire français, après avoir été droguées et transportées en sous-marin dans la Loire.
Au cinéma[modifier | modifier le code]
Seule contre tous, film canadien de Larysa Kondracki (2010) qui dénonce l'esclavage sexuel après la guerre d'indépendance de Bosnie, inspiré de l'histoire de Kathryn Bolkovac.
Terre promise, film franco-israélien d'AmosGitaï (2004).
Esclaves sexuelles, documentaire canadien de Ric Esther Bienstock, qui retrace le cheminement des victimes depuis le départ de leurs pays, tout en apposant un visage sur cette réalité et en y exposant les conséquences.
Matrioshki : Le Trafic de la honte, téléfilm belge de Guy Goossens et Marc Punt (2004) (des proxénètes belges engagent 9 Lituaniennes comme danseuses).
Sex Traffic, téléfilmde David Yates (2004) (deux sœurs roumaines partent, avec un petit ami, travailler à l'ouest. Il les vend à des proxénètes).
Human Trafficking, film canadien de Christian Duguay, 2005. Une fiction qui plonge le spectateur dans le monde duproxénétisme et de la traite des blanches.
Taken, film français de Pierre Morel, 2008 (titre québécois : L'enlèvement).
La Vie nouvelle, film français de Philippe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rome antiquer
  • La rome antique
  • Rome antique
  • La rome antique
  • Rome antique
  • Les enfants et l'éducation dans la rome antique
  • Visite de la rome antique
  • Le theatre dans la rome antique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !