Dans quelle mesure est-ce insultant de qualifier un être humain d'inconscient?

935 mots 4 pages
Il existe deux sens au terme « inconscient » : l'adjectif désigne tout ce qui n'est pas conscient tandis que l'autre a été inventé par Freud et désigne une instance psychique. Lorsque celui-ci présente sa théorie de l'inconscient au 19e siècle, il rencontre une très vive résistance est apparaît comme scandaleuse. Une injure est une parole offensante adressée à un individu dans le but d'atteindre son honneur ainsi que sa dignité. Dans quelle mesure est-ce insultant de qualifier un être humain d'inconscient ?
Pour répondre à cette question nous nous demanderons ce qu'est l'inconscient ? Dans quelles conditions est-ce injurieux de qualifier un individu d'inconscient ? Enfin nous nous demanderons quand est-ce que cela n'est pas insultant ?
L'inconscience peut être définie comme étant ce qui échappe complètement à la conscience réfléchie même quand le sujet cherche à la saisir et à y appliquer son attention. Selon Freud, l'inconscient désigne une partie de nous-mêmes, de notre esprit, où sont stockés une foule de souvenirs, de fantasmes, de désirs inavouables que nous ne pouvons pas atteindre car une résistance en nous s'y oppose. L'inconscient est donc une sorte de cachette de notre vie psychique où nous pouvons placer tout ce qui blesse notre conscience, phénomène appelé refoulement. Selon Schopenhauer , ce refoulement désigne « la violente exclusion d'une chose hors de l'esprit, exclusion qui n'est possible que par l'introduction dans l'esprit de quelque chose d'autre ».
Les philosophes de l'époque de Freud ont jugé que sa théorie n'avait pas de valeur scientifique et qu'elle ne reposait sur aucune donnée observable : en effet, l'inconscient n'existe pas physiquement. Cependant Freud répond que son hypothèse est justifiée en donnant les preuves de l'existence d'un inconscient psychique. Il explique en effet dans son oeuvre Métapsychologie que l'existence de l'inconscient expliquerait beaucoup de situations et d’événements tels qu'un gain de

en relation

  • L'inconscient peut il etre notre ennemi ?
    771 mots | 4 pages
  • Sommes nous maitre de nos pensées
    2011 mots | 9 pages
  • alain/freud
    269 mots | 2 pages
  • Alain
    1191 mots | 5 pages
  • Disert philo
    793 mots | 4 pages
  • y a t il une science de l inconscient ?
    312 mots | 2 pages
  • Inconscient et fatalité
    1767 mots | 8 pages
  • Sommes nous les esclaves de notre inconscient?
    1074 mots | 5 pages
  • 10Anseme3
    637 mots | 3 pages
  • L'inconscient, dissert de philo
    705 mots | 3 pages
  • Contes de fée
    2263 mots | 10 pages
  • Dissertation
    345 mots | 2 pages
  • Fzkeokgf
    289 mots | 2 pages
  • kevin
    279 mots | 2 pages
  • La liberté est-elle un être libre ?
    3352 mots | 14 pages