De la liberté

1753 mots 8 pages
De le liberté un des textes fondateurs de la démocratie libérale
Mill écrit dans le contexte d’une Angleterre dominée par les idées des utilitaristes. Pour Mill, les plaisirs ne se valent pas tous, certains doivent être désirés plus que d’autres[3]. Il préfère les plaisirs de l’esprit à ceux du corps. Ainsi, il adopte la vision de Humboldt sur le bonheur de l’homme : « …le développement le plus large et le plus harmonieux de toutes ses facultés en un tout complet et cohérent. »[4]

La démocratie amène son lot de problèmes et le plus sérieux est sûrement, pour Mill, la tyrannie de la majorité / la tyrannie de l'opinion publique. Lorsque le gouvernement est représentatif, le peuple n’a plus à se prémunir contre lui. Le problème change de source, c’est maintenant de la société que les individus doivent se protéger:

« Se protéger contre la tyrannie du magistrat ne suffit donc pas. Il faut aussi se protéger contre la tyrannie de l’opinion et du sentiment dominants, contre la tendance de la société à imposer, par d’autres moyens que les sanctions pénales, ses propres idées et ses propres pratiques comme règles de conduite à ceux qui ne seraient pas de son avis. Il faut encore se protéger contre sa tendance à entraver le développement – sinon à empêcher la formation – de toute individualité qui ne serait pas en harmonie avec ses mœurs et à façonner tous les caractères sur un modèle préétabli. Il existe une limite à l’ingérence légitime de l’opinion collective dans l’indépendance individuelle : trouver cette limite – et la défendre contre tout empiètement éventuel – est tout aussi indispensable à la bonne marche des affaires humaines que se protéger contre le despotisme politique. »[5]

= éviter toute tyrannie de l’opinion ou du sentiment dominants pour favoriser la formation et le développement de l’individualité et la bonne marche des affaires humaines. En d’autres mots, un moyen pour que l’homme puisse vivre libre (nous verrons par la suite que la liberté

en relation

  • La liberter
    1225 mots | 5 pages
  • La liberté
    1705 mots | 7 pages
  • La liberté
    5358 mots | 22 pages
  • liberte
    1175 mots | 5 pages
  • La liberté
    7246 mots | 29 pages
  • Liberté
    808 mots | 4 pages
  • La liberté
    1139 mots | 5 pages
  • La liberté
    1448 mots | 6 pages
  • Liberté
    1654 mots | 7 pages
  • Liberté
    2196 mots | 9 pages